Panoramas d’automne du nord-est de l’Ontario

Ah, l’automne… Le temps a refroidi, les insectes sont partis et nos parcs se transforment en un kaléidoscope de rouges, d’orange et de jaunes spectaculaires.

Si vous aimez faire de la randonnée pédestre à l’automne, le nord-est de l’Ontario est l’endroit où aller. La combinaison du paysage accidenté du Bouclier canadien et de magnifiques couleurs d’automne font de la randonnée pédestre dans le nord-est de l’Ontario une activité à ajouter à sa liste d’objectifs.

Nos parcs offrent des panoramas à voir absolument qui sont illuminés chaque année par les feuilles aux couleurs automnales. Voici quelques-uns de nos préférés.

Parc provincial Restoule

Venez au parc provincial Restoule pour faire une randonnée sur le sentier Fire Tower jusqu’au belvédère du lac Stormy et vous tenir sur le bord d’un fossé tectonique. Oui, l’Ontario a des fossés tectoniques!

Deux personnes regardent le lac à l’automne
Les couleurs automnales s’étendent au-delà de l’escarpement de 100 m de haut du parc Restoule

Le fossé tectonique d’Ottawa-Bonnechère est une énorme faille en forme d’Y dans l’assise du Bouclier canadien qui s’étend d’Ottawa jusqu’à la ville de Mattawa. Ici, il se divise, une partie étant orientée vers le nord sous le lac Témiscamingue et l’autre se dirigeant vers l’ouest, pour former la vallée de la rivière Mattawa.

Une falaise peuplée d’arbres aux couleurs changeantes

Le fossé tectonique s’est formé il y a plus de 500 millions d’années. Cette région faisait alors partie d’un continent beaucoup plus important qui a commencé à se diviser.

Parc provincial Mississagi

C’est difficile de dire lequel des belvédères du parc provincial Mississagi est le plus beau.

Le belvédère Helenbar, situé au-dessus du pittoresque lac Helenbar, est probablement le plus visité dans le parc. Le belvédère est aussi littéralement le sommet du sentier Helenbar de sept kilomètres du parc.

Une vue panoramique du lac entouré d’une forêt aux couleurs vives en arrière-plan, une personne étant assise sur un côté
La tombée du jour vers la fin de septembre au-dessus du lac Helenbar met en lumière les couleurs changeantes de la forêt en contrebas

Le belvédère des lacs Brush sur le plus long sentier McKenzie est plus retiré, mais tout aussi spectaculaire. Encore une fois, on peut remercier la géologie pour les nombreux points de vue et belvédères que l’on retrouve le long des sentiers du parc.

Deux randonneurs arrêtés à un belvédère par une journée d’automne nuageuse
Le lac Brush inférieur repose aux pieds des randonneurs sur le belvédère des lacs Brush

Le substrat rocheux a été formé il y a environ 2,5 milliards d’années, après que des plages sablonneuses le long de l’ancienne mer tropicale se sont transformées en grès. Les plages sablonneuses étaient devenues si épaisses que leur poids a cimenté les grains les uns aux autres pour former le substrat rocheux.

Un lac et des arbres colorés par une journée d’automne ensoleillée
Belvédère Helenbar

Un demi-milliard d’années plus tard, le substrat rocheux s’est transformé en une chaîne de montagnes qui, selon des géologues, était aussi haute que l’Himalaya. Aujourd’hui, seules les racines d’une haute chaîne de montagnes, les collines Pénokéennes, offrent toujours des vues imprenables.

Parc provincial Killbear

Le sentier Twin Points est l’endroit idéal pour visiter le parc provincial Killbear si vous n’avez qu’une heure ou deux.

Une forêt d’arbres aux feuilles automnales le long d’un rivage sablonneux

Le sentier passe à travers une forêt, sur des étendues de roche dénudée et le long du rivage de la baie Georgienne du parc provincial Killbear, et mène à une plage cachée.

Les pointes rocheuses qui donnent son nom au sentier sont de vastes étendues de substrats rocheux poncés par les glaciers pendant des milliers d’années.

Un érable rouge isolé et un rivage bordé de substrat rocheux

Le sentier commence dans l’aire de fréquentation diurne du parc, ce qui le rend facilement accessible tant aux excursionnistes d’un jour qu’aux campeurs d’un des nombreux emplacements de camping du parc provincial Killbear.

Le parc provincial Killbear est ouvert jusqu’à la fin d’octobre pour le camping et la fréquentation diurne. La baie Georgienne modère les températures automnales, et les couleurs de l’automne arrivent plus tard qu’à l’intérieur des terres. Les couleurs à leur meilleur peuvent durer bien au-delà de l’Action de grâce.

Parc provincial Chutes

Nommé d’après le couloir à grumes (log chute) que les bûcherons ont construit pour contourner les chutes principales sur la rivière aux Sables durant les flottages, ce parc est centré sur une rivière de chutes.

Des chutes avec une forêt automnale en arrière-plan
Les couleurs automnales se reflètent dans la rivière aux Sables au-dessus des chutes principales

Le sentier Twin Bridges commence aux chutes principales et à la plateforme d’observation. Il suit la rivière aux Sables, passant devant une série de chutes, de cataractes et de rapides connus sous le nom de Seven Sisters.

Une rivière avec des arbres aux couleurs automnales

Parc provincial de la Rivière-des-Français

Commençant au Centre d’accueil de la rivière des Français sur l’autoroute 69, le sentier Recollet Falls de 1,5 km longe le bord de la gorge de la rivière des Français et se termine à la chute du Récollet.

Une rivière avec une forêt automnale et un coucher de soleil en arrière-plan
La rivière des Français coule paisiblement sur la chute du Récollet avant de se précipiter dans l’écume plus bas, sous un ciel d’automne

La magnifique gorge est formée par l’une des nombreuses failles dans le Bouclier canadien que la rivière des Français suit jusqu’à la baie Georgienne. La glace glaciaire a sculpté le substrat rocheux et creusé les lignes de faille.

Des roches et de l’eau réfléchissant le ciel bleu au-dessus

La rivière des Français a été la toute première rivière du patrimoine canadien dans le cadre du Réseau des rivières du patrimoine canadien. Cette consécration reconnaissait son exceptionnel patrimoine naturel et culturel, et ses non moins exceptionnelles possibilités de loisirs.

Des arbres à l’automne au-dessus d’une rivière active

La rivière des Français était reliée à un réseau de traite transcontinental établi par des Autochtones. Elle est devenue un maillon clé dans l’ère du commerce des fourrures et a joué un rôle important dans l’établissement du Canada.

Un coucher de soleil au-dessus d’une rivière entourée d’une forêt

À la chute du Récollet, il y a un court sentier de portage qui a été emprunté par un certain nombre de personnages célèbres du passé, du chef Algonquin Iroquet au XVIIe siècle, à l’explorateur français Samuel de Champlain et à Radisson et Des Groseilliers qui ont joué un rôle clé dans la fondation de la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Parc provincial Mashkinonje

Les zones humides sont d’importants écosystèmes qui emmagasinent et filtrent l’eau et qui fournissent un habitat diversifié pour les plantes et les animaux. Le parc provincial Mashkinonje, situé à 60 km au sud-est de Sudbury, protège différents types de zones humides (marais, tourbières, marécages, fens et étangs) entremêlées de crêtes de granite ondulées le long du bras occidental du lac Nipissing.

Une promenade s’étend à travers la zone humide. Il y a une forêt en arrière-plan sous un ciel bleu
Le sentier Loudon Peatland serpente à travers l’une des nombreuses zones humides du parc

La tourbière du bassin Loudon est une zone humide d’importance provinciale dans le parc qui, du haut des airs, ressemble à un tourbillon. Il s’agit d’un tourbillon de crêtes de substrat rocheux avec des zones humides entre celles-ci.

Des personnes se tiennent sur une plateforme d’observation, regardant la zone humide sous un ciel bleu
La portion sans obstacle du sentier Loudon Peatland se termine par une plateforme d’observation où se trouvent des panneaux d’interprétation des habitats humides du parc

Les premiers 600 mètres du sentier Loudon Peatland ne comptent aucun obstacle et mènent à une plateforme d’observation au bord de la tourbière. L’automne est une bonne période pour y aller, même lorsque l’herbe des zones humides devient dorée.

Vous êtes prêts à parcourir les sentiers?

Planifiez votre excursion dès aujourd’hui pour voir ces panoramas au moins une fois dans votre vie! N’oubliez pas de vous préparer aux conditions météorologiques.