Vue du sentier Lonesome Bog sur le lac Sausage au parc provincial Esker Lakes.

Explorez le nord de l’Ontario par l’itinéraire routier boréal

Vous prévoyez une aventure à l’échelle de la province? Consultez les itinéraires routiers de Parcs Ontario.

La forêt boréale est vaste et magnifique… et complètement au nord.

Cet écosystème unique, incomparable à ce tout que vous pouvez trouver au sud de l’Ontario, couvre la moitié du territoire du territoire de la province et s’étend autour du globe.

Cet itinéraire routier partant de Sudbury est tracé pour vous aider à découvrir la forêt boréale du Canada. C’est une région que beaucoup de Canadiens ne verront jamais, mais qui offre tant de choses en matière d’histoire, de culture et de merveilles naturelles.

Carte de l’itinéraire routier boréal

Les parcs longeant cet itinéraire :

Il y a huit parcs le long de cet itinéraire. Nous espérons que vous les visiterez tous, mais si votre temps est limité, les parcs incontournables le long de l’itinéraire sont signalés par un astérisque*.

 Arrêt no 1  : Parc provincial Kap-Kig-Iwan*

Chute d’eau et feuillus à Kap-Kig-Iwan

Temps de conduite : Il faut compter environ trois heures pour aller de Sudbury à Kap-Kig-Iwan. Vous prendrez la route 17 ouest à partir de Sudbury, puis la route 575, la route 64 et la route 11 nord jusqu’au parc.

Le parc : La rivière Englehart de Kap-Kig-Iwan dévale une gorge remplie de cascades et de cataractes qui forment une toile de fond spectaculaire pour les sentiers de randonnée du parc.

La forêt boréale est parfois appelée le « royaume des oiseaux chanteurs » de l’Ontario.  Des milliers d’oiseaux y migrent au printemps et en été pour nicher et élever leurs oisillons. Cela fait de Kap-Kig-Iwan un endroit idéal pour l’observation des oiseaux.

Arrêt no : Parc provincial Esker Lakes*

Homme en chemise jaune et short marchant sur une promenade de bois à travers une forêt de grands conifères et un luxuriant sous-bois vert
Sentier Lonesome Bog – la promenade de bois traverse une forêt humide d’épinettes noires

Temps de conduite : C’est l’un des plus courts trajets du voyage qui devrait vous prendre environ une heure. Vous devrez vous diriger vers le nord sur les routes 624 et 672.

Le parc : Il y a dix mille ans, une glace de glacier de plus d’un kilomètre d’épaisseur recouvrait cet écopaysage. Lorsque la glace a fondu, elle a laissé derrière elle des lacs de kettle, des eskers sinueux et des fonds de lac argileux.

Esker Lakes repose sur le lit de ce qui était une large rivière glaciaire s’écoulant à travers la glace de glacier – et avec plus de 250 km, c’est le plus long esker de l’Ontario.

Arrêt no 3 : Parc provincial Kettle Lakes*

Kettle Lakes où vous pourriez faire du canot

Temps de conduite : Vers le nord sur la route 672 puis vers l’ouest sur la route 101, ce trajet prendra environ 1,5 heure.

Le parc : Comme Esker Lakes, Kettle Lakes reflète les restes des icebergs de la fin de la dernière période glaciaire. Aujourd’hui, le parc compte 22 lacs étincelants alimentés par des sources.

Les nombreux sentiers, lacs et plages dans tout le parc vous tiendront occupés à faire du vélo, de la randonnée, du canotage et à pêcher la truite, observer les oiseaux et vous baigner. 

Arrêt no 4 : Parc provincial René Brunelle 

Homme sur un banc admirant le lac et le ciel

Temps de conduite : Roulez vers le nord-ouest sur la route 11 jusqu’à ce que vous atteigniez René Brunelle, ce qui devrait vous prendre un peu plus de deux heures.

Le parc : René Brunelle protège le quart nord-est du lac Remi, un des plus grands lacs de la région. Le lac a déjà accueilli l’une des premières bases d’hydravions de l’Ontario.

Le sentier La Vigilance vous emmène faire une courte randonnée le long de la côte pour voir l’île Airplane et vous raconter l’histoire des pilotes qui y ont volé.

Arrêt no 5 : Parc provincial Fushimi Lake*

Yoga sur la plage

Temps de conduite : Continuez vers l’ouest sur la route 11 pendant deux heures pour atteindre le parc provincial Fushimi Lake.

Le parc : Le lac Fushimi Lake qui s’étend entièrement dans les limites du parc est entouré d’un peuplement boréal d’épinettes, de peupliers et de pins. Un petit emplacement de camping tranquille se trouve sur la rive ouest du lac, donnant accès à la navigation de plaisance et à la pêche, au canot et au kayak, ainsi qu’à la planche à pagaie.

Il y a une magnifique plage de sable dans la zone d’utilisation diurne.

Arrêt  no 6 : Parc provincial Nagagamisis 

Coucher de soleil sur le lac.

Temps de conduite : Ce trajet vous prendra environ une heure. Vous roulerez vers l’ouest sur la route 11, puis vous tournerez à gauche vers le sud sur la route 631.

Le parc : La forêt boréale y est à la fois éloignée et accessible. Située au nord du lac Supérieur, la région est peu développée, mais Nagagamisis se trouve juste au bord de la route principale.

Dans ce coin des bois, les couchers de soleil sont époustouflants. Le ciel nocturne boréal est toujours parsemé d’étoiles et vous pouvez même voir les aurores boréales.

Arrêt no 7 : Parc provincial White Lake 

Enseigne pointant en direction d’un sentier

Temps de conduite : Roulez vers le sud sur la route 631 jusqu’à ce que vous puissiez tourner à droite sur la route 17, ce qui vous amènera au parc provincial White Lake. Cela devrait vous prendre environ deux heures en tout.

Le parc : White Lake est un joyau du nord caché qui offre d’excellentes possibilités de pêche. Les espèces les plus pêchées sont le doré (doré jaune), le grand brochet et la perchaude.

Une randonnée sur le sentier Tiny Bog vous permettra de découvrir la beauté de la zone. Une promenade de bois traverse une tourbière où poussent des plantes insectivores comme la drosère et la sarracénie pourpre.

Arrêt no 8 : Parc provincial Ivanhoe Lake*

Aurores boréales et comètes visibles à Ivanhoe

Temps de conduite : Le trajet de White Lake à Ivanhoe Lake vous prendra quatre heures de conduite vers le sud sur la route 17 et vers l’est sur la route 101.

Le parc : Les campeurs qui connaissent bien le lac Ivanhoe viennent pour la navigation et la pêche. Il est possible de pêcher le doré, le grand brochet et la perchaude en bateau ou en canot.

Une grande partie de la rive du parc est une plage de sable, avec une vue imprenable à l’ouest sur le lac.

Après Ivanhoe Lake, le retour à Sudbury vous prendra un peu plus de quatre heures. En chemin, vous rencontrerez le parc provincial Halfway Lake et le parc provincial Windy Lake sur la route 144.

Temps de conduite total :   20,5 heures 

Durée estimative du voyage (itinéraire complet) : 8 – 16 jours

Durée estimative du voyage (parcs en vedette seulement) : 5 – 10 jours

C’est le moment de découvrir ce qui rend notre région si spéciale

Réservez votre voyage en consultant notre service de réservation en ligne.