Temagami attire depuis toujours les canoteurs

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Dave Sproule, spécialiste du marketing et des programmes éducatifs du patrimoine naturel.

Le paysage est âpre, érodé par le temps. Un morceau fragmenté du Bouclier canadien avec des lignes de faille s’entrecroisant avec les bases de montagnes anciennes sur des milliers de kilomètres. Plus de 2500 lacs remplissent ces lignes de faille, et avec plus de 600 000 hectares son territoire est presque aussi grand que le parc provincial Algonquin.

Est-il étonnant que tant de pagayeurs tombent amoureux de la région de Temagami?

La forêt

Les lacs de Temagami sont entourés de pins majestueux. Certains des Pins blancs qu’on y trouve sont âgés de plusieurs centaines d’années et nombre d’emplacements de camping de l’arrière-pays sont aménagés sur des pointes rocheuses entourés de grands Pins rouges aux troncs droits.

campsite beside waterfall

Bien que Temagami ait un long et passionnant passé d’exploitation forestière, le terrain étant accidenté, les bûcherons ont laissé derrière eux de nombreuses enclaves de pinèdes qui sont maintenant intégrées dans des parcs provinciaux ou des réserves de conservation.

Le lac

Le lac Temagami est le point d’attraction de la région. C’est un immense lac tentaculaire, qui mesure 45 km du nord au sud et 35 km d’est en ouest. De longs bras étroits partent de son centre. Il est émaillé de plus de 1200 îles.

Lake Temagami

L’île Bear, où réside la Première Nation de Temagami, est située en son centre. Les ancêtres de cette nation ont été les premiers à emprunter les portages de Temagami et à pagayer sur ses eaux après la fonte des glaciers et l’apparition de la forêt.

Le village

Le village de Temagami s’élève sur les bords du bras nord-est du lac.

Le village a été fondé en 1903, lorsqu’on a construit la voie ferrée vers le nord. Des bateaux à vapeur ont commencé à approvisionner les gîtes, les chalets et les camps de canot-camping sur les bords du lac – Keewaydin, est le plus ancien camp de canot-camping pour les jeunes au monde. Il a été transporté en 1898 de la Nouvelle-Angleterre sur une île du lac, après un périple en canot dans la région.

Temagami est rapidement devenu un endroit très fréquenté par les pêcheurs à la ligne, les canoteurs et les prospecteurs miniers, ainsi que par les patrouilleurs en canot des Terres et Forêts. Ils suivaient également les anciens portages, à l’affût de la fumée signalant un feu de forêt. La Temagami Canoe Company, qui fournissait les amateurs de canot-camping et les gardes forestiers en canots de cèdre entoilés, a été créée en 1929. On trouve encore à Temagami plusieurs tours d’observation anciennes, notamment celle qui se trouve au-dessus du village de Temagami, sur le mont Caribou. Cette tour a été récemment reconstruite et on peut y monter pour des vues spectaculaires du village, du lac Temagami et des vieux pins de la réserve de conservation White Bear Forest.

Les parcs

waterfront backcountry campsite at Obabika River

La région de Temagami compte également dix parcs provinciaux :

  • cinq parcs dans l’arrière-pays, qui attirent de nombreux canoteurs
  • deux parcs non opérationnels qui protègent le paysage écologique
  • deux parcs surtout consacré au camping automobile, qui sont pourvus de douches chaudes, d’une laverie et de prises électriques.

Quel parc vous attire?

Parc provincial Finlayson Point

Finlayson Point se trouve juste au sud du village de Temagami, partageant avec lui la rive et faisant partie du Lake Temagami Skyline Preserve, un cercle protégé de pinèdes entourant le lac Temagami.

Finlayson Point lookout

Finlayson Point constitue un excellent camp de base pour explorer la région de Temagami. Escaladez le mont Caribou et montez en haut de la tour d’observation pour profiter de la vue extraordinaire. Visitez la ville minière de Cobalt, d’où l’on extrayait l’argent, et qui a été peinte par certains membres du Groupe des Sept.

Visitez les réserves de conservation White Bear Forest ou Cliff Lake pour randonner sur les falaises escarpées et dans les forêts d’érables et de bouleau jaune, et à travers de vieux pins.

docks

Le bassin d’amarrage du parc accueille les plaisanciers et les pêcheurs à la ligne souhaitant profiter de la situation de Finlayson Point sur les bord du pittoresque et poissonneux lac Temagami.

Parc provincial Marten River

Marten River est la porte d’entrée sud de la région de Temagami.

Marten River summer by the river

Le parc a d’abord été créé en tant que campement aux environs de 1925, le long de la « Ferguson Highway », un chemin de colonisation vers le nord reliant North Bay et la ville minière de Cobalt.

Situé sur la rivière Marten, le parc est relié à un réseau de cours d’eau qui offrent d’excellentes possibilités de pagayage, de navigation de plaisance et de pêche. Non loin, le parc provincial Temagami River est un paradis pour les canoteurs et kayakistes amateurs d’eaux vives et parfait pour une excursion d’une journée ou une aventure dans l’arrière-pays.

Logging Museum Marten River
Le Logging Museum (musée de l’exploitation forestière)

Marten River accueille le  « Winter Camp » (camp d’hiver) une reconstitution des camps de bûcherons temporaires qui étaient nombreux dans la région de Temagami à l’époque où l’on exploitait la forêt avec des chevaux, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Chaque année, pendant la troisième semaine de juillet, le parc est l’hôte du festival des bûcherons, où l’on recrée cette époque ancienne avec de la musique, des mets traditionnels et différentes activités qui permettent aux visiteurs de tester leurs aptitudes de travailleurs de la forêt.

Parc provincial Lady Evelyn-Smoothwater 

waterfall

Au cœur de ce parc accidenté classé parc sauvage, coule la rivière Lady Evelyn, un paradis pour canoteurs parsemé de cascades bondissantes. Le lac est relié par des portages, des lacs et des rivières à quatre parcs de préservation de voies navigables environnants qui offrent aux canoteurs 600 km de circuits de canotage en arrière-pays.

Lady Evelyn-Smoothwater canoeist

Lady Evelyn-Smoothwater, les quatre parcs de préservation de voies navigables et un certain nombre de réserves de conservation constituent le noyau du territoire de canotage le plus méridional accessible par avion en Ontario.

Une excursion en canot dans un lieu qu’il faut atteindre par voie aérienne est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie, mais il existe de nombreux itinéraires qu’on peut rejoindre sans avoir besoin d’un avion.

Parc provincial Obabika River

Obabika River et plusieurs autres lacs constituent le noyau de ce parc de randonnée classé voie navigable. Il relie Lady Evelyn-Smoothwater au lac Temagami et à d’autres voies navigables du réseau de parcours de pagayage de Temagami.

Obabika River, Temagami campsite

L’élément phare du parc est la forêt ancienne Obakika, imposante pinède ancienne qui est peut-être la plus vaste en Ontario. Les sentiers serpentent à travers des bois d’arbres gigantesques vieux de trois cents ans.

Parc provincial Makobe-Grays River

La rivière Makobe est une rivière du Bouclier canadien classique. Les canoteurs l’empruntent surtout au printemps, lorsque le niveau de l’eau est élevé, afin de franchir le plus de rapides possible avant  que le niveau baisse et qu’il devienne nécessaire d’emprunter des portages. La rivière est accessible à partir de ses lacs tributaires dans le parc Lady Evelyn-Smoothwater. Nombre de visiteurs arrivent par hydravion et se rendent jusqu’au point de départ dans la municipalité d’Elk Lake.

Parc provincial Sturgeon River

La rivière Sturgeon constitue la frontière ouest du territoire de canotage de la région de Temagami. Cette frontière commence dans le parc Lady Evelyn-Smoothwater, se poursuit vers le sud et rejoint le parc provincial Solace et le parc provincial Obabika River. Les amateurs d’eau vives profitent de six journées de canotage dans des rapides de classe I et II et, occasionnellement de classe III.

Parc provincial Solace

paddlers on lake

Solace est constitué d’une magnifique chaîne de lacs alliant la beauté pittoresque de la région du lac Temagami à l’isolement de Lady Evelyn-Smoothwater. Accessible à partir d’autres parcs, ou en hydravion, Solace est idéal pour les canoteurs qui recherchent la solitude.

Prévoyez de visitez votre propre endroit de rêve dans l’arrière-pays et découvrez la région de Temagami!