Les yeux vers le ciel – mai

Bienvenue à la série « Les yeux vers le ciel » de Parcs Ontario. Cet espace (vous voyez ce que nous avons fait là?) couvrira un vaste éventail de sujets astronomiques, et particulièrement ce qu’on peut voir dans les ciels purs de nos parcs provinciaux.

Le printemps commence « techniquement » en mars, mais la plupart d’entre nous, qui vivons dans des climats froids, avons tendance à considérer que mai marque le véritable début de la saison.

Voici nos faits saillants astronomiques en mai 2021 :

Le soleil

Le soleil, ayant passé l’équinoxe de printemps, continue de se lever (et de se coucher) plus au nord par rapport à l’est (et à l’ouest). Et, comme d’habitude, lorsque le soleil apparaît plus au nord dans le ciel, la pleine lune apparaît ce mois-là plus au sud presque dans la même mesure.

Un soleil rond se couchant sur un ciel orange d’un horizon sombre

Heures du lever et du coucher du soleil :

1er mai 15 mai 30 mai
Lever de soleil 6 h 09 5 h 52 5 h 39
Milieu du jour 13 h 15 13 h 14 13 h 15
Coucher de soleil 20 h 21 20 h 37 20 h 52

La lune

La Lune captive depuis longtemps les observateurs de tous âges. Les phases de la lune en mai sont les suivantes :

Dernier quartier : 3 mai
Dernier croissant : 7 mai
Nouvelle lune : 11 mai
Premier croissant : 16 mai
Premier quartier : 19 mai
Lune gibbeuse croissante : 23 mai
Pleine lune : 26 mai
Lune gibbeuse décroissante : 29 mai

Les planètes

Le ciel du soir ne présente que la planète Mars, dont l’éclat s’atténue au fur et à mesure que la Terre s’en éloigne. Cependant, pour les lève-tôt, Saturne et Jupiter se lèvent vers 2 heures et, au lever du soleil, elles sont déjà bien au sud.

Constellations en vedette

Dans le billet du mois dernier, nous avons parlé de la Grande Ourse (Ursa Major) et de la Petite Ourse (Ursa Minor). Dans l’édition de ce mois-ci, nous nous intéresserons à des constellations qui se prêtent idéalement à l’observation par temps chaud : le Bouvier, la Vierge et la Balance.

Constellations

En savoir davantage sur les constellations de ce mois-ci.

Pluies de météores

Dans la nuit du 4 mai au matin du 5 mai, les observateurs pourront voir les météores Eta Aquariid provenant de la constellation du Verseau.

Dans les cieux nocturnes, les observateurs devraient voir entre 20 et 30 météores par heure environ. La bonne nouvelle est que bon nombre de ces météores laissent derrière eux une traînée que les astronomes appellent « train persistant ».

Le dernier quartier de lune éclaircira le ciel et détériorera la vue vers le début de la matinée, mais le spectacle peut toujours être admiré dans les cieux nocturnes.

Ciel nocturne

Comme toujours, le meilleur moyen de se préparer à une pluie de météores est de:

  • se reposer beaucoup
  • de porter des lunettes de soleil au moins trois jours avant la pluie (pour maximiser votre vision nocturne)
  • d’installer une chaise longue et un sac de couchage (utilisez une couverture quelconque pour la rosée, sinon votre sac sera mouillé)
  • d’apporter beaucoup à boire et à grignoter
  • et, surtout, de vivre cette expérience avec de bons compagnons

Une pluie de météores a lieu lorsque la Terre entre dans un champ de débris d’une comète qui a orbité autour du soleil il y a longtemps. Ces petits bouts de poussière et de gravier, souvent plus petits que l’ongle de votre pouce, entre dans l’atmosphère de la Terre et brûle haut dans le ciel. Apprenez-en davantage sur les pluies de météores estivales.

Ceci complète notre examen du ciel de mai…