homme en bateau

7 conseils pour une navigation de plaisance sécuritaire

La chaleur est arrivée et il est temps d’aller sur l’eau!

Nous demandons à chacun de faire sa part pour réduire au  minimum les risques pour soi-même et pour autrui en suivant tous les conseils de santé publique, y compris la distanciation physique et la pratique des activités de plein air seulement à proximité de son lieu de résidence.

Pour garantir une expérience agréable – et sécuritaire –, nous avons bavardé avec Ron Arnold, agent de protection de la nature au sein de l’Unité des opérations maritimes pour l’application des règlements – Sud, et Lindsey Jeremiah, de BOATsmart!, qui nous ont fait part de 7 conseils pour une navigation de plaisance sécuritaire :

1. Veillez à ce que tout l’équipement de sécurité se trouve à bord avant d’aller sur l’eau

Vérifiez que tout l’équipement de sécurité exigé par la loi pour votre embarcation selon sa dimension se trouve à bord et est en bon état. (Psst : vous serez peut-être surpris de tout ce que la loi exige que vous ayez à bord de votre canot!)

boat launch

Ces objets sont des gilets de sauvetage/VFI (vêtements de flottaison individuels) pour chaque passager, une trousse de premiers soins, une ligne d’attrape flottante, un avertisseur sonore (comme un sifflet*), une écope, une lampe de poche étanche, et une pagaie ou une ancre.

Quand vous préparez votre embarcation, ayez ces objets à portée de la main. Les urgences arrivent vite.

Voici quelques autres objets pouvant être utiles : téléphone cellulaire, écran solaire supplémentaire, eau, collations et vêtements secs propres.

*Conseil de pro : fixez votre sifflet à votre gilet de sauvetage afin de pouvoir demander de l’aide en cas d’urgence.

2. Portez toujours un gilet de sauvetage bien ajusté et veillez à ce que chacun à bord en porte un

Lifejacket Lending at DriftwoodPP

Le risque d’immersion dans l’eau froide est élevé à cette période de l’année. Moins d’une minute après être tombé à l’eau, on ne peut plus nager. Donc, soyez intelligents et bouclez votre ceinture.

Que vous soyez à bord d’un bateau à moteur ou d’une planche à rame, portez toujours un gilet de sauvetage ou un VFI APPROUVÉS. Vérifiez l’étiquette : votre gilet de sauvetage doit être approuvé par Transports Canada, Pêches et Océans Canada et/ou la Garde côtière canadienne. N’oubliez pas de vérifier l’usure de votre gilet de sauvetage, particulièrement les accrocs et les déchirures.

Vous n’êtes pas certains de la différence entre un VFI et un gilet de sauvetage? La Croix-Rouge canadienne le sait, elle.

Pas de gilet de sauvetage ni de VFI? Empruntez-en un gratuitement dans 67 de nos parcs.

3. Respectez la loi et obtenez votre permis de bateau (Carte de conducteur d’embarcation de plaisance à moteur)

Transports Canada exige des conducteurs d’embarcation de plaisance qu’ils suivent et réussissent un cours accrédité avant de se mettre au gouvernail.

Vous voulez d’autres infos? Consultez le nouveau Guide de sécurité nautique de Transports Canada.

4. Ne buvez pas en conduisant (ou en pagayant)

C’est illégal et dangereux. Sur l’eau, on boit de l’eau. La bière, on la boit après, de retour sur la terre ferme. Si vous buvez en naviguant, vous encourez la même peine que si vous buvez en conduisant une voiture.

5. Planifiez votre excursion

Connaissez votre itinéraire et utilisez les cartes nautiques officielles. C’est également une bonne idée de remplir un formulaire de préparation à une excursion, qui fournit des renseignements sur votre bateau (marque, année, nom, couleur) et indique votre destination, votre itinéraire, le moment prévu du retour, le nom de toutes les personnes de votre groupe et des instructions en cas d’urgence.

paddlers

Laissez un exemplaire à une personne responsable à la maison et un autre au bureau du parc.

N’oubliez pas de surveiller le temps. Prévoyez de retourner au rivage si l’eau devient houleuse.

6. Connaissez votre bateau et ses capacités

boater

Vous avez un nouveau bateau? Ne l’utilisez pas pour la première fois sur des eaux inconnues. Chaque bateau est différent, de la répartition du poids à la stabilité dans des eaux agitées.

7. Vous avez des questions? Consultez le personnel de Parcs Ontario avant de partir

Conservation officer with boaters

Si vous ne connaissez pas bien un lac, demandez des conseils au personnel du parc. Il pourra vous renseigner sur les billots flottants, les barres sableuses et les restrictions concernant la profondeur, et vous suggérer des itinéraires et des sites intéressants.

Il pourra également répondre à des questions concernant le parc telles que « Est-ce que mon téléphone cellulaire va fonctionner sur l’eau? » ou encore « Où peut-on emprunter des gilets de sauvetage? »

Au nom de Parcs Ontario, des agents de protection de la nature de l’Ontario et de BOATsmart!, nous espérons que vous passerez un temps agréable sur l’eau, et en toute sécurité!