À jamais protégés : les raisons pour lesquelles Mark S. Burnham a sa place

Notre série « À jamais protégés » explique pourquoi chacun des parcs a sa place à Parcs Ontario. Dans le billet d’aujourd’hui, Alexander Renaud, spécialiste des médias sociaux, nous raconte l’histoire de Mark S. Burnham.

Pendant presque deux siècles – alors que les alentours du parc provincial Mark S. Burnham passaient d’une zone de nature sauvage à des champs de culture, et finalement à une ville effervescente – les arbres compris dans ses limites sont demeurés relativement intacts.

Cette absence de développement est un phénomène rare dans le sud de l’Ontario. L’écosystème de la région a pu s’épanouir et créer un habitat pour diverses espèces, devenant ainsi l’une des forêts anciennes les mieux préservées du comté.

Aujourd’hui, la forêt ancienne est également un refuge pour la collectivité locale, offrant un espace pour rétablir le contact avec la nature et avec soi-même.

Pour ces raisons, Mark S. Burnham a sa place.

Continue reading À jamais protégés : les raisons pour lesquelles Mark S. Burnham a sa place

À jamais protégés : les raisons pour lesquelles la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie a sa place

Notre série « À jamais protégés » explique les raisons pour lesquelles chacun des parcs a sa place à Parcs Ontario. Dans le billet d’aujourd’hui, Corina Brdar, écologiste de zone, nous raconte l’histoire de la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie. 

« Les moustiques sont extrêmement dérangeants depuis les deux derniers jours. C’est presque impossible de dormir la nuit, car ils sont tout aussi nombreux et malicieux que durant le jour. »

Rien de nouveau, n’est-ce pas?

Il ne s’agit pas d’un commentaire d’un campeur frustré, mais bien d’une écriture de journal rédigée il y a 200 ans par un explorateur écossais visitant ce que l’on appelle maintenant la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie.

Continue reading À jamais protégés : les raisons pour lesquelles la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie a sa place

À jamais protégés : les raisons pour lesquelles le parc provincial Westmeath a sa place

Notre série « À jamais protégés » explique pourquoi chacun de ces parcs a sa place au sein de Parcs Ontario. Dans le billet d’aujourd’hui, la biologiste Lauren Trute nous raconte l’histoire de Westmeath.

Le parc provincial Westmeath, situé à quelque 15 km de la ville de Pembroke, est un des parcs les plus diversifiés sur le plan écologique du comté de Renfrew.

Ce parc de 610 ha est situé au bord de l’imposante rivière des Outaouais et offre un aperçu de l’ère glaciaire de la vallée de l’Outaouais. Ce site était aussi probablement une halte importante pour les Autochtones et les marchands de fourrures empruntant la voie navigable.

Continue reading À jamais protégés : les raisons pour lesquelles le parc provincial Westmeath a sa place

À jamais protégés : les raisons pour lesquelles le parc provincial Pinery a sa place

Notre série « À jamais protégés » explique les raisons pour lesquelles chacun de ces parcs a sa place au sein de Parcs Ontario.

Ce n’est que lorsque j’ai commencé à travailler pour Parcs Ontario que je me suis rendu compte que notre excellent réseau d’aires protégées repose sur un modèle de représentation. Chaque parc est différent et essentiel au succès de l’ensemble de notre réseau d’aires protégées.

Je suis le superviseur des programmes éducatifs du patrimoine naturel et de la gestion des ressources au parc provincial Pinery et j’aimerais vous dire pourquoi Pinery a sa place dans notre réseau provincial.

Continue reading À jamais protégés : les raisons pour lesquelles le parc provincial Pinery a sa place