Le ciel étoilé

Les yeux vers le ciel – février

Bienvenue à la série « Les yeux vers le ciel » de Parcs Ontario. Cet « espace » couvrira un vaste éventail de sujets d’astronomie, et particulièrement ce qu’on peut observer dans les ciels purs de nos parcs provinciaux. 

Le mois de février apporte la promesse de temps plus doux et de ciels plus clairs. Munissez-vous donc d’une tasse de thé ou de chocolat chaud, habillez-vous chaudement et passez la journée dehors.

Et lorsque le soleil descendra et que les étoiles commenceront à briller, n’oubliez pas de retourner à l’extérieur pour profiter des magnifiques ciels nocturnes de la saison!

Voici les faits saillants astronomiques du mois de février :

Le soleil

Lever de soleil

Le mois de décembre et le début du mois de janvier sont les mois les plus sombres de l’année dans l’hémisphère Nord.

Les anciens ne l’ignoraient pas et se préoccupaient fortement que le mouvement apparent du soleil vers le sud se poursuive, les laissant sans aucune lumière pour nourrir les récoltes et les animaux, et se nourrir.

De nombreuses cultures vénéraient soleil et célébraient des festivals pour inciter le dieu ou la déesse du soleil à retourner plus haut dans le ciel.

À la fin du mois février, il est tout à fait évident que le soleil est beaucoup plus haut, et cela réjouit le cœur, aujourd’hui comme hier.

1er février 15 février 28 février
Lever de soleil 7 h 48 7 h 33 7 h 07
Midi 12 h 39 12 h 40 12 h 38
Coucher de soleil 17 h 31 17 h 47 18 h 10

La lune

Les phases de la lune sont l’effet produit par la lumière du soleil réfléchie par la lune.

Nous voyons généralement les phases du « premier croissant » à la « pleine lune » le soir et à la fin de la nuit, et les phases de la « lune gibbeuse décroissante » au « dernier croissant » au petit matin. La nouvelle lune se produit quand la lune se trouve (relativement) entre nous et le soleil. Elle ne réfléchit aucune lumière vers nous et est donc invisible.

•	Nouvelle lune le 4 février •	Premier croissant le 10 février •	Premier quartier le 12 février •	Lune gibbeuse croissante le 17 février •	Pleine lune le 19 février •	Lune gibbeuse décroissante le 22 février •	Dernier quartier le 26 février •	Dernier croissant le 28 février

Les mouvements de la lune sont très intéressants parce que la lune tourne autour de la Terre exactement dans le même temps qu’elle pivote sur elle-même une fois. Par conséquent, nous voyons toujours le même côté de la lune orienté vers nous (nous ne voyons jamais la face cachée de la lune). La « face ombragée de la lune » est simplement la partie que nous voyons mais qui n’est pas pleinement éclairée.

La lune tourne autour de la Terre en environ 29 jours et demi. Toutes les années non bissextiles, février n’a que 28 jours. S’il arrive que la pleine lune tombe un 31 janvier, il n’y aura aucune pleine lune en février, mais deux pleines lunes en janvier et en mars! 

Revenez-nous le mois prochain pour apprendre comment trouver la « dame de la lune ».

Les planètes

Les étoiles au parc Frontenac

Après un rapprochement spectaculaire de la lune avec Jupiter et Vénus (dans le ciel nocturne au petit matin à la fin du mois de janvier), les deux planètes s’éloignent lentement l’une de l’autre, tel qu’observé dans le ciel à partir de la Terre.

Vénus est la seule planète qui est visible le jour sans télescope ni jumelles. Dans le ciel clair d’un parc provincial, loin des sources de pollution, vous pouvez voir la planète si vous vous protégez du soleil. La meilleure façon d’observer Vénus, c’est de noter où elle se trouve au coucher du soleil un certain jour, et de revenir le lendemain un peu avant le coucher du soleil et d’essayer de la trouver un peu plus haut dans le ciel.

Mars est visible dans le ciel nocturne dans la constellation du Bélier. La Terre s’est déplacée bien plus loin dans son orbite par rapport à Mars; par conséquent, nous sommes beaucoup plus éloignés qu’il y a six mois. À un moment donné, Mars apparaissait (au télescope) presque quatre fois plus large qu’elle apparaît aujourd’hui. La planète sera bien visible à la fin du mois de septembre ou au début du mois d’octobre 2020.

Dans le ciel du matin, les deux planètes sont maintenant visibles. Jupiter, qui a été décrite dans le blogue du mois dernier, est bien placée, en haut de l’horizon au sud, vers 3 heures du matin.

Saturne

Saturne, la planète aux anneaux, se lève vers 4 h 30 et est visible au bas de l’horizon au sud-ouest au lever du soleil, ce qui la rend difficile à observer. En raison de sa taille et de son magnifique ensemble d’anneaux, Saturne est considérée comme le « joyau de la couronne » du système solaire.

Si vous avez la chance de posséder un télescope ou d’avoir accès à un observatoire dans un de nos parcs provinciaux, vous pourrez voir les anneaux, comme sur cette photo prise à l’aide du télescope de  l’observatoire du parc provincial Killarney .

L’anniversaire de l’atterrissage d’Apollo

L’observation de la lune et de ses éclipses nous fascine depuis l’Antiquité. Il n’est donc pas surprenant qu’au moment où l’humanité a dévoué une énergie et un potentiel considérables à l’exploration spatiale avec de l’équipage, la lune ait été sa première cible.

Cette année marque un anniversaire mémorable pour l’humanité.

Il y a 50 ans, en juillet et en décembre1969, deux équipages ont atterri (Apollo 11 et12) sur la surface de la lune. Cet exploit extraordinaire était le résultat d’accomplissements conjugués de plus de 400 000 travailleurs, notamment un certain nombre de rôles clés remplis par des ingénieurs canadiens.

Les sites d’atterrissage d’Apollo 11 et d’Apollo 12 sur la pleine lune
Sites d’atterrissage d’Apollo 11 et d’Apollo 12 sur la lune pleine

L’exploration de la lune avec un équipage a mené à des avancées considérables dans nos connaissances de la formation de la lune et de la Terre.

Peut-être, avec énormément de temps, un vaisseau spatial robotique aurait pu produire des résultats semblables. Peut-être pas.

Bien que découvrir et enquêter des affleurements rocheux uniques avec des caméras et des instruments de retour sur Terre ait été concluant, il manque souvent de contexte sur la manière dont les roches sont liées les unes aux autres et sur leur emplacement.

Parfois, c’est le contexte qui fait toute la différence dans la compréhension de la nuance entre une découverte unique qui change entièrement notre compréhension ou une simple autre roche.

Il y a un autre legs des atterrissages d’Apollo, soit le voyage d’exploration personnel de l’humanité.

Site d’atterrissage d’Apollo 11, aperçu de la scène formidable et des nombreux piétinements. Photo : NASA/GSFC/Arizona State University

Peut-être est-ce notre volonté à collaborer pour atteindre des buts communs pour résoudre les mystères de l’univers qui nous sépare des autres animaux.

Peut-être est-ce la myriade d’inventions et de découvertes réalisées au fil du temps.

Quel que soit le cas, ce 50e anniversaire doit être souligné et célébré par l’humanité entière, comme c’était le cas en 1969.

Il y aura bien des célébrations de cet événement dans tous les musées des sciences.

Science Nord et le Centre des sciences de l’Ontario, ainsi que d’autres installations tiendront des programmes particuliers dévoués à cet important événement historique.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons jeter un regard sur cette époque et saluer les accomplissements tout en apprenant de nos erreurs. L’humanité compte retourner sur la lune et aller sur Mars.

Apprenons de nos erreurs du passé afin que nous puissions réussir nos objectifs dans l’avenir.

Les constellations du mois de février

Il y a de nombreuses constellations populaires qui sont associées à cette période de l’année. Vous aimeriez en apprendre davantage sur les Gémeaux?

Constellation des Gémeaux

Pluies de météores

Les mois de février et de mars sont généralement des mois tranquilles pour l’observation de météores. La prochaine bonne pluie de météores sera la pluie de météores des Lyrides qui sera bien visible à la fin avril.

Saviez-vous que…

…vous pouvez améliorer votre capacité à voir dans l’obscurité?

Feu de camp au ciel étoilé

La plupart des gens ne se rendent pas compte qu’un certain nombre de techniques vous permettent d’améliorer votre vision nocturne.

Consultez cet article pour connaître quatre moyens qui vous permettront de mieux voir dans l’obscurité.

Nous espérons que cela vous permettra non seulement de voir davantage d’objets dans le ciel nocturne, mais également de marcher en toute sécurité la nuit dans votre emplacement de camping.

Ceci complète notre bilan du ciel de février

N’oubliez pas de vous emmitoufler et de venir profiter de l’observation dans nos parcs. Les étoiles attendent ceux qui font l’effort pour les contempler!

L’observatoire au parc Killarney

Vous passerez la fin de semaine du jour la Famille au parc Killarney? Ne manquez pas l’activité d’observation des étoiles le samedi à l’observatoire!