Sauver ce qu’on ne peut pas voir : gérer l’habitat de l’engoulevent bois-pourri à Pinery

Pour certains, c’est le chant de l’été. Pour d’autres, c’est le chant qui signale une tragédie imminente. Il faisait partie de ce qui rendait Hank Williams (si) solitaire, mais bon nombre considèrent que sa présence est bien trop ambiante.

Malgré votre interprétation, il est facile d’apprendre ce chant classique de l’engoulevent bois-pourri.

Continuer la lecture de Sauver ce qu’on ne peut pas voir : gérer l’habitat de l’engoulevent bois-pourri à Pinery

Le baguage des cavaliers du vent

Le billet d’aujourd’hui a été écrit par David Bree, chargé des programmes éducatifs du patrimoine naturel au parc provincial Presqu’ile

Par une journée venteuse de la fin de mai à la plage du parc provincial Presqu’ile, quelques ornithologues amateurs observent les oiseaux de rivage. Les oiseaux virevoltent et se posent pour se nourrir frénétiquement pendant quelques minutes, avant de s’envoler à nouveau et de disparaître au-dessus de la baie Popham.

On ne peut que s’émerveiller devant leur habileté à voler et se demander où ils vont et d’où ils viennent, des questions qui, sans aucun doute, sont posées par les gens depuis que l’on peut formuler des questions.

On peut se demander où va le vent, car il semble impossible de le suivre et de suivre les oiseaux qui se laissent porter par celui-ci. Mais, bien entendu, on sait maintenant où vont un bon nombre de ces oiseaux, grâce au baguage d’oiseaux.

Continuer la lecture de Le baguage des cavaliers du vent

La nouvelle place d’Ollie et d’Oona

Le parc provincial Port Burwell est un endroit incontournable pour observer les grands rapaces.

Deux balbuzards pêcheurs locaux (affectueusement dénommés Ollie et Oona) pêchent dans le grand ruisseau Otter et sur les rives du lac Érié, apportant régulièrement leur « prise du jour » sur le pylône radio du parc pour s’y installer et prendre un bon repas en surplombant le parc.

En février 2019, Cliff Dickinson, un bénévole local, a communiqué avec un responsable du parc pour savoir s’il serait possible d’installer une plateforme de nidification pour les balbuzards pêcheurs.

Continuer la lecture de La nouvelle place d’Ollie et d’Oona

10 signes du printemps à Parcs Ontario

Le printemps est arrivé à Parcs Ontario!

Le soleil brille, les oiseaux gazouillent, et les jours de neige et de giboulée sont, on l’espère, révolus. Pendant que la neige fond et que vous voyez et entendez les signes du temps chaud à venir, laissez-vous enivrer par les délices sensoriels du printemps dans nos parcs provinciaux.

Vous savez que c’est le printemps à Parcs Ontario lorsque…

Continuer la lecture de 10 signes du printemps à Parcs Ontario