La découverte de l’écrevisse cambarus polychromatus : un guide pour savoir comment se servir de l’application iNaturalist

Les téléphones cellulaires ont changé notre vie de nombreuses façons. Il semble y avoir une application qui répond à chacun de nos besoins, en passant des recettes jusqu’aux transactions bancaires, et tout ce qui se trouve entre les deux.

À Parcs Ontario, nous encourageons généralement le temps passé devant la nature plutôt que le temps passé devant un écran; cependant, il y a une application que chaque visiteur devait avoir sur son cellulaire.

Continuer la lecture de La découverte de l’écrevisse cambarus polychromatus : un guide pour savoir comment se servir de l’application iNaturalist

Les yeux ouverts, l’esprit ouvert : la journalisation de la nature avec les enfants

Dans le billet d’aujourd’hui, la chef du programme Découverte, Carlin Thompson, au parc provincial Sandbanks nous fait part de ses principaux conseils en matière de journalisation de la nature avec les enfants.

Nous avons réussi, les parents! Nous avons passé un autre hiver.

La lutte pour emmitoufler les jeunes enfants dans des couches de vêtements d’extérieur et les chasses au trésor pour trouver les mitaines assorties semblent maintenant être un souvenir lointain. Quel doux soulagement!

Mais avant que la joie effrénée du décorticage des vêtements d’extérieur ne cède la place au tunnel carpien causé par l’application de l’écran solaire et au tapage de l’ennui de l’été, profitons de l’enthousiasme de nos enfants à être dehors.

Continuer la lecture de Les yeux ouverts, l’esprit ouvert : la journalisation de la nature avec les enfants

Comment reconnaîtrais-je l’intégrité écologique le cas advenant?

La préservation de l’intégrité écologique est une priorité pour nous tous à Parcs Ontario. En fait, à quoi ressemble l’intégrité écologique? Naturaliste au parc provincial Algonquin, David LeGros explique…

Au début de mes programmes de soirée à Algonquin, je demande souvent au public s’il aime la nature.

En général, de nombreuses personnes lèvent la main, mais il y en a toujours quelques-unes qui s’abstiennent. À celles-ci je dis, « Vous êtes peut-être au mauvais endroit, car Algonquin regorge de nature ». Je sais que ces personnes n’ont peut-être pas prêté attention à ce que je disais ou ont choisi de ne pas participer à mon sondage, mais cela a toujours déclenché un rire de la foule.

Cependant, cela m’a poussé à me demander pourquoi nous allons dans les parcs plutôt que de rester à la maison ou de visiter une grande ville…

Continuer la lecture de Comment reconnaîtrais-je l’intégrité écologique le cas advenant?

Descente de la rivière Pakeshkag dans le parc provincial Grundy Lake

Le billet d’aujourd’hui nous vient de Sonje Bols, ancienne naturaliste au parc provincial Grundy Lake.

Une partie du travail d’un naturaliste de parc consiste à se familiariser avec les merveilles naturelles et culturelles de son parc grâce à l’exploration.

Qu’il s’agisse de marcher dans les tourbières pour attraper et identifier les libellules, de retourner des pierres à la recherche de serpents ou de suivre d’anciennes voies de canotage des Autochtones, les naturalistes ont entrepris d’explorer et observer chaque parcelle de leur parc et être ainsi en mesure de transmettre leur savoir et leur expérience aux visiteurs et aux gestionnaires du parc.

Continuer la lecture de Descente de la rivière Pakeshkag dans le parc provincial Grundy Lake