Les plus petits serpents de l’Ontario

Le billet d’aujourd’hui nous vient de Shane Smits, interprète principal au parc provincial Rondeau.

Les serpents vous terrifient-ils?

Croyez-vous qu’ils sont tous gros et effrayants?

Eh bien, tout le monde a le droit d’avoir ses propres peurs, mais qu’arrive-t-il si les serpents ne sont pas tels qu’ils apparaissent dans les films?

On croit souvent à tort que les serpents sont des créatures grosses et effrayantes. En réalité, il existe de nombreuses espèces qui sont en fait assez petites et plutôt inoffensives.

Discutons de quelques-unes des plus petites espèces de serpents de l’Ontario, afin d’espérer changer certaines opinions sur les serpents :

Continuer la lecture de Les plus petits serpents de l’Ontario

6 façons d’être le meilleur voisin de parc

Les parcs provinciaux ne sont pas des îles.

En fait, certains d’entre eux le sont. Ce que nous voulons dire, c’est qu’il n’y a pas de mur invisible autour des parcs, limitant leurs relations avec le monde extérieur.

Même si vous ne visitez jamais un parc, vous bénéficiez de la diversité des pollinisateurs qu’il protège, du CO2 qu’il séquestre dans le bois, les racines et la tourbe, ainsi que l’eau propre filtrée par les zones humides protégées.

Les plantes, les animaux, les champignons, les microbes, l’eau et l’air vont et viennent dans les espaces protégés, avec des liens étroits aux niveaux local et mondial.

De la même manière, les événements qui se produisent en dehors des limites des parcs ont une incidence sur les écosystèmes qui s’y trouvent. Ce que vous faites à la maison, au travail ou dans vos loisirs peut avoir un impact sur nos parcs.

Que vous viviez à côté d’un parc ou à 100 km de celui-ci, voici six façons dont vos actions quotidiennes peuvent contribuer à préserver la santé et la biodiversité des parcs et des réserves naturelles :

Continuer la lecture de 6 façons d’être le meilleur voisin de parc

Confessions d’une observatrice d’oiseaux en difficulté

Le billet d’aujourd’hui provient de Carlin Thompson, une responsable du programme Découverte au parc provincial Sandbanks.

Je m’appelle Carlin, et je suis une observatrice d’oiseaux en difficulté.

En tant que responsable du programme Découverte de Parcs Ontario, je suis entourée de collègues passionnés de la nature – une passion que je partage également.

Beaucoup d’entre eux partagent une spécialité dans l’identification des oiseaux – ce qui n’est pas mon cas.

Voici mes confessions.

Continuer la lecture de Confessions d’une observatrice d’oiseaux en difficulté

Joignez-vous à nous pour la Semaine de la culture scientifique!

Le billet d’aujourd’hui provient de Jessica Stillman, coordonnatrice des programmes scolaires de sensibilisation au parc provincial Bronte Creek.

Qu’ont en commun un ours polaire, un oponce de l’Est, un scinque pentaligne et un goglu des prés?

Outre leurs noms évocateurs, ce sont des plantes et des animaux qui ont besoin d’un environnement unique pour survivre. Certains de ces espaces spéciaux ont changé et disparu au cours de l’histoire.

C’est là que Parcs Ontario entre en jeu. Nous protégeons des paysages importants et menons des recherches sur la façon dont nous pouvons assurer la prospérité des espèces qui vivent dans les parcs.

Cette année, nous sommes enthousiastes à l’idée de transmettre la science des parcs lors de la Semaine de la culture scientifique.

Continuer la lecture de Joignez-vous à nous pour la Semaine de la culture scientifique!