Écureuils à vendre : l’incroyable histoire des écureuils à Rondeau

Le billet d’aujourd’hui provient de Jess Matthews, naturaliste en chef au parc provincial Rondeau.

Il y a cent ans, nous en savions peu sur la gestion des parcs.

L’idée de maintenir l’intégrité écologique est relativement nouvelle. Les premiers parcs de l’Ontario ont été créés principalement à des fins récréatives et touristiques.

La première moitié du 20e siècle, la faune était souvent considérée comme une attraction touristique ou une nuisance. On comprenait mal comment les maladies animales se propageaient, ou comment les populations locales s’adaptaient à leurs milieux de vie.

Étant donné que les gestionnaires des parcs n’étaient pas informés de la situation, certains animaux se sont retrouvés dans des caisses et expédiés loin de leurs habitats.

Telle est l’histoire des écureuils du parc provincial Rondeau qui, grâce à leur manteau à la mode, ont voyagé jusqu’à la pelouse de la Maison-Blanche.

Continuer la lecture de Écureuils à vendre : l’incroyable histoire des écureuils à Rondeau

L’homme à l’origine des promenades de bois : Ray Sheppard prend sa retraite après 30 saisons à Pinery

Le billet d’aujourd’hui provient de Megan Loucks, responsable du programme Découverte au parc provincial Pinery

Êtes-vous déjà allé au parc provincial Pinery?

Pensez un instant à votre endroit préféré. Est-ce la plate-forme d’observation le long du sentier Riverside? Et la promenade de bois qui mène à la plage? Êtes-vous allé au sommet du belvédère du sentier Nipissing?

Nous admirons souvent la beauté des merveilles naturelles du parc depuis les promenades les belvédères de bois et, mais vous êtes-vous déjà demandé qui les a construits?

Le billet d’aujourd’hui est entièrement consacré à l’homme qui est à l’origine des promenades de bois : Raymond Sheppard.

Continuer la lecture de L’homme à l’origine des promenades de bois : Ray Sheppard prend sa retraite après 30 saisons à Pinery

Les vestiges du passé de Neys

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Katherine Muzyliwsky, étudiante dans le cadre des programmes éducatifs du patrimoine naturel au parc provincial Neys.

Avant que le parc Neys devienne un parc provincial, il était surnommé le camp no 100 de Neys. Durant la Seconde Guerre mondiale, on y trouvait des prisonniers de guerre allemands au lieu d’heureux campeurs en vacances.

Le parc provincial Neys a servi de camp de prisonniers de guerre de 1941 à 1946, et les édifices ont été détruits en 1953. Depuis ce temps, des artéfacts ont été découverts dans le parc et d’autres ont été généreusement donnés.

Continuer la lecture de Les vestiges du passé de Neys

Nous célébrons 75 ans au parc provincial Sleeping Giant

Le billet d’aujourd’hui provient de Will Oades, membre du personnel du programme Découverte au parc provincial Sleeping Giant.

Alors que nous approchons de la fin du 75e anniversaire du parc provincial Sleeping Giant, il n’est pas difficile de se souvenir de la riche histoire naturelle et culturelle qui a fait de ce parc l’endroit que nous connaissons et aimons aujourd’hui.

Regorgeant de sentiers de randonnée pédestre, de pistes cyclables et de pistes de ski de classe mondiale, Sleeping Giant offre un havre récréatif aux amateurs de sensations fortes et aux  aventuriers.

Continuer la lecture de Nous célébrons 75 ans au parc provincial Sleeping Giant