La sécurité en canot en automne

L’automne est la période idéale pour pagayer.

Comme la température baisse, il n’y a plus de bestioles et il y a moins de monde sur les lacs. Et, en prime, vous pouvez admirer nos magnifiques couleurs d’automne!

Mais le temps en automne peut être capricieux. Se rendre sur un lac trop tard, sans tenir compte des conditions météorologiques, ou pagayer au-delà de vos capacités, est non seulement risqué – c’est carrément dangereux.

Nous avons clavardé avec Paul Smith, directeur du parc de la région caractéristique des Hautes-Terres de Kawartha, pour nous renseigner sur ce qu’il faut faire et ne pas faire en matière de sécurité en canot en automne :

Continuer la lecture de La sécurité en canot en automne

5 raisons de visiter le parc provincial Halfway Lake

Le parc provincial Halfway Lake offre 4 000 ha de Bouclier canadien accidenté et boisé, parsemé de lacs bleus étincelants.

À moins d’une heure au nord de Sudbury sur la route 144, le parc offre une oasis de baignade, de canotage et de randonnée pédestre avec un terrain de camping doté de tous les services.

Voici cinq raisons pour lesquelles nous pensons que le parc Halfway Lake ravira les campeurs familiaux tout comme les explorateurs :

Continuer la lecture de 5 raisons de visiter le parc provincial Halfway Lake

8 façons dont le pagayage peut améliorer votre santé

Juste au moment où nous pensions que rien ne pouvait battre le chocolat au chapitre des bonnes nouvelles pour la santé…

…des recherches nous apprennent que le canotage est bon non seulement pour notre santé physique, mais également pour notre santé mentale!

Voici quelques-uns des bienfaits qui vont vous inciter à saisir votre pagaie :

Continuer la lecture de 8 façons dont le pagayage peut améliorer votre santé

Descente de la rivière Pakeshkag dans le parc provincial Grundy Lake

Le billet d’aujourd’hui nous vient de Sonje Bols, ancienne naturaliste au parc provincial Grundy Lake.

Une partie du travail d’un naturaliste de parc consiste à se familiariser avec les merveilles naturelles et culturelles de son parc grâce à l’exploration.

Qu’il s’agisse de marcher dans les tourbières pour attraper et identifier les libellules, de retourner des pierres à la recherche de serpents ou de suivre d’anciennes voies de canotage des Autochtones, les naturalistes ont entrepris d’explorer et observer chaque parcelle de leur parc et être ainsi en mesure de transmettre leur savoir et leur expérience aux visiteurs et aux gestionnaires du parc.

Continuer la lecture de Descente de la rivière Pakeshkag dans le parc provincial Grundy Lake