Pourquoi le bois de grève est important

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Laura Myers, interprète de parc principale dans le parc provincial Neys.

Le bois de grève : on peut en faire un banc extraordinaire pour regarder un coucher de soleil, une poutre d’équilibre pour jouer, ou l’élément parfait pour une photo.

Le bois de grève a un petit quelque chose qui donne aux plages leur beauté sauvage. Le simple fait de marcher sur une plage, d’écouter les vagues et les oiseaux et de regarder du bois de grève peut être merveilleux et détendant.

Est-ce qu’un morceau de bois de grève a jamais attiré votre regard et vous a fait vous demander d’où il venait? Comment il s’était retrouvé sur la plage aussi loin de l’eau? Quelle vague a bien pu réussir à le projeter là? De quelle espèce d’arbre s’agissait-il? Quel était son âge?

Chaque morceau de bois de grève a effectué son propre voyage et a sa propre histoire. Toutefois, une fois le bois sur le rivage, son histoire n’est pas terminée.

Continuer la lecture de Pourquoi le bois de grève est important

Bois de grève : façonner les rivages et compléter les communautés

Depuis un certain temps, le personnel du parc se demande pourquoi certains de nos invités qui viennent visiter les environnements naturels se sentent-ils obligés de laisser leur empreinte sur telle plage, telle chute d’eau ou tel belvédère après leur départ?

Au parc provincial MacGregor Point, nous avons remarqué que certains changements ont été apportés à nos rivages par des amateurs de soleil bien intentionnés qui visitent brièvement notre plage, mais qui laissent sur place des structures faites de bois de grève.

Le personnel de notre parc et d’autres personnes ont démonté plusieurs forts en bois de grève en les découvrant sur nos plages, ce qui peut s’avérer une tâche dangereuse.

Expliquons pourquoi nous préférons que nos visiteurs laissent le bois de grève là où il se trouve, et nommons certaines choses amusantes que vous pouvez faire à la plage au lieu de construire des forts.

Continuer la lecture de Bois de grève : façonner les rivages et compléter les communautés