Emplacement de camping avec tente éclairée et petit feu qui brûle à la nuit tombée

Les yeux vers le ciel – août

Bienvenue à la série « Les yeux vers le ciel » de Parcs Ontario. Cet espace (<– vous voyez ce que nous avons fait là?) couvrira un vaste éventail de sujets astronomiques, et particulièrement ce qu’on peut voir dans les cieux purs de nos parcs provinciaux.

Août est enfin là avec son beau temps, ses moustiques moins nombreux et ses nuits plus longues. Tous les constellations et objets de juillet sont encore visibles, mais il y a quelques nouveautés passionnantes ce mois-ci.

Voici nos faits saillants astronomiques en août 2021 :

Le Soleil

Le Soleil continue de baisser à l’approche de l’équinoxe d’automne le mois prochain (durée du jour égale à celle de la nuit).

Pour ceux d’entre nous qui ont besoin de la lumière du jour pour pagayer vers un emplacement de camping isolé au bord d’un lac, ou arpenter une dernière crête avant de s’arrêter pour le soir, il est important de savoir quand le Soleil se couche.

coucher du Soleil

En août, nous constatons un changement important dans la durée du jour. Alors que le Soleil se couche vers 20 h 55 au début du mois, à la fin du mois il se couche près d’une heure plus tôt, à 20 h 05.

En raison de la voûte d’arbres qui entoure la plupart des emplacements de camping, l’horizon est bloqué, ce qui signifie que vous perdrez le soleil environ une heure plus tôt. Si vous faites une excursion aux environs du 31 août, veillez à vous arrêter vers 19 h.

Cela raccourcira notre temps de loisir; en revanche, d’un point de vue astronomique, nous gagnons près de deux heures d’obscurité pour apprécier les cieux nocturnes.

Heures des levers du Soleil et des couchers du Soleil

1er août 15 août 31 août
Lever du Soleil 6 h 08 6 h 26 6 h 45
Midi 13 h 32 13 h 30 13 h 25
Coucher du Soleil 20 h 55 20 h 34 20 h 05

La Lune

La Lune fascine depuis longtemps les observateurs de tous âges. Les phases lunaires d’août sont les suivantes :

Phases lunaires au mois d'août

Dernier croissant : 3 août
Nouvelle lune : 9 août
Premier croissant : 13 août
Premier quartier : 15 août
Lune gibbeuse croissante : 19 août
Pleine lune : 22 août
Lune gibbeuse décroissante : 26 août
Dernier quartier : 30 août

Les planètes – le retour de Saturne et Jupiter

Les planètes Saturne et Jupiter se lèvent progressivement de plus en plus tôt, et sont donc plus hautes dans le ciel avant que les gens ne se couchent pour la nuit.

Au milieu du mois, Saturne se lève avant 20 h et est presque plein sud vers minuit.

Le 2 août, Saturne est à l’opposition, ce qui signifie qu’elle est directement opposée au Soleil et qu’elle est au plus près de la Terre, mais tout de même à plus de 1,3 milliard de kilomètres!

Jupiter suit sa voisine céleste et se lève vers 20 h 45, et est presque plein sud vers 2 h. Jupiter est à l’opposition dans la nuit du 19 août, et par sa taille plus grande et sa distance plus proche, elle égalera la splendeur de Saturne.

Pour en savoir plus au sujet de ces deux planètes.

Les Perséides

Il y a environ mille ans, une comète, Swift-Tuttle, a rendu visite au Soleil, laissant derrière elle beaucoup de poussière et de gravillons.

Dans son orbite annuelle autour du Soleil, notre Terre croise ces poussières résiduelles de la comète chaque mois d’août, nous offrant ainsi le beau spectacle qu’est la pluie de météores des Perséides.

Une pluie de météores se produit lorsque la Terre pénètre dans le champ de débris d’une comète qui est passée il y a longtemps autour du Soleil.

Ces grains de poussière, qui souvent ne sont pas plus gros que l’ongle du pouce, pénètrent dans l’atmosphère de la Terre et se volatilisent très haut au-dessus du sol (voyez notre blogue sur les pluies de météores pour en savoir plus).

Cette année, la pluie de météores des Perséides se produit près d’un premier croissant, qui se couchera relativement tôt, ce qui nous donnera un beau ciel nocturne (et, espérons-le, clair) pour admirer les nombreux météores moins lumineux.

Le meilleur moment pour les voir est dans la nuit du 11 au 12 août.

L’observation des météores, surtout dans les cieux étoilés de nos parcs provinciaux, est l’une des façons les plus agréables de s’initier à l’astronomie.

Le groupe s’assoit autour d’un feu de camp la nuit au bord du lac.

Vous n’avez besoin d’aucun équipement spécial, si ce n’est vos yeux!

Une chaise longue, un sac de couchage pour se réchauffer et un compagnon ajoutent au plaisir d’admirer le spectacle.

Si vous jetez un coup d’œil à nos cartes des constellations, vous pouvez vous exercer à apprendre vos constellations tout en observant les météores.

Les constellations en vedette : un archer, un dauphin et une chèvre

Dans les constellations en vedette de ce mois-ci, nous nous intéressons au Sagittaire, au Capricorne et au Dauphin.

Carte du ciel du mois d’août

Ceci complète notre examen du ciel d’août. Revenez le mois prochain pour en apprendre davantage sur notre galaxie et les étoiles de septembre.