renard

Des gardes de parc sauvent un renardeau blessé

Par un après-midi occupé de juin, deux membres du personnel du parc ont dû répondre à une alerte : un renardeau avait été blessé. Et voici ce qu’ils ont découvert :

Des campeurs nous ont alertés, affirmant avoir entendu des gémissements provenant d’une plateforme d’observation sur le sentier Cedar Sands, dans le parc provincial Sandbanks.

fox kit
Voici ce qu’il faut faire si vous trouvez un animal blessé dans un parc.

Nous avons trouvé le renardeau sous la plateforme et l’en avons extrait avec soin.

Il était très petit et en piteux état. Il s’était empêtré dans une ligne de pêche et avait été coupé par un gros leurre barbelé. Les hameçons barbelés à chaque extrémité lui avaient transpercé la gueule et trois pattes.

Il ne pouvait pas bouger. Nous croyons qu’il avait mordu dans le leurre — vraisemblablement pour jouer avec — et s’était fait piéger. Quand il s’est servi de ses pattes pour tenter de retirer les barbillons de sa gueule, elles ont également été tailladées.

En se débattant, il s’est empêtré dans la ligne de pêche et s’est fracturé une patte arrière.

Nous l’avons délicatement placé dans un panier et avons avisé le Sandy Pines Wildlife Centre, à Napanee, que nous étions en route. Il pleurait en chemin sur le siège arrière.

Lorsque nous sommes arrivés au centre de réhabilitation, tout le monde était prêt.

Ils lui ont immédiatement donné des sédatifs et ont commencé à découper la ligne de pêche à l’aide de cisailles pour enlever les hameçons de sa face et de ses membres. Ils ont replacé sa patte fracturée, ils l’ont suturé et lui ont administré des médicaments.

Enfin chez lui

Après quatre mois de réadaptation, nous avons reçu un appel du centre, et le 3 octobre le renardeau retournait à Sandbanks. On l’a libéré sur le sentier Cedar Sands, c’est-à-dire chez lui.

Le grand message à retenir ici, c’est à quel point le principe de «ne laisser aucune trace» est essentiel pour la faune

La ligne de pêche qui a blessé le jeune renard a vraisemblablement été laissée par des pêcheurs à la ligne qui se sont enlisés dans les roseaux sur la rivière Outlet, et qui ont coupé leur ligne. Celle-ci (avec le leurre barbelé) a été rejetée sur la berge, où elle est devenue un jouet à mordiller dangereux pour un bébé renard.

D’abord et avant tout, l’intégrité écologique, c’est le «caractère naturel» d’un lieu. Lorsque l’intégrité écologique est compromise par des détritus, les espèces naturelles — dont les jeunes renards — sont en danger.

Lisez encore ici sur la façon dont vous pouvez contribuer à préserver l’intégrité écologique de l’Ontario.