L’histoire d’amour de Roméo et Pluviette

Dans le billet d’aujourd’hui, Marina Opitz, responsable du programme Découverte au parc provincial Wasaga Beach, nous enchante avec un drame d’oiseaux de rivage d’ampleur shakespearienne. Merci à Neal Mutiger d’avoir photographié nos principaux acteurs aviaires.

Tout d’abord, laissez-nous planter le décor de notre récit dramatique.

Imaginez une plage déserte, un lever de soleil orangé qui brille sur les vagues, lorsque deux pluviers solitaires se fixent dans les yeux de part et d’autre d’une ligne de fucus. C’est le coup de foudre.

Cependant, si le Barde immortel nous a appris quelque chose, c’est que tous les contes romantiques n’ont pas une fin heureuse. Nous nous acheminons donc vers ce qui se terminera par un chagrin d’amour…

Continuer la lecture de L’histoire d’amour de Roméo et Pluviette

Repérez les migrateurs d’automne

Les signes du printemps attirent toujours notre attention.

L’arrivée des oiseaux, des papillons et des poisons que nous observons chaque été éveille notre enthousiasme. Peut-être est-ce simplement parce que nous souhaitons la fin de l’hiver. Ou peut-être le sentiment qu’un bon ami est rentré de longues vacances dans le sud.

Toutefois, nous omettons parfois de profiter de la beauté de leur départ.

Continuer la lecture de Repérez les migrateurs d’automne

Migration vers le nord : comment je suis devenue une « passionnée des oiseaux »

Le billet d’aujourd’hui provient de Sarah Wiebe, naturaliste principale du parc provincial Kettle Lakes

Avant cette année, je ne me serais jamais considérée comme une « passionnée des oiseaux ».

Mon parcours a commencé chez moi dans le Sud de l’Ontario, mais ce n’est que lorsque je suis arrivée à ma destination estivale (Kettle Lakes!) que j’ai vraiment trouvé mon rythme.

Continuer la lecture de Migration vers le nord : comment je suis devenue une « passionnée des oiseaux »

Le plaisir d’observer le goéland et la mouette!

Dans le billet d’aujourd’hui, Tim Tully, naturaliste en chef du parc Awenda, défend ce que certains considèrent comme l’indéfendable : le goéland ou la mouette. 

Si un animal a déjà été injustement traité, c’est bien le goéland ou la mouette.

Il est temps de remettre les pendules à l’heure et de prendre la défense de ce « sous-ordre » d’oiseau injustement décrié.

Continuer la lecture de Le plaisir d’observer le goéland et la mouette!