Appel à tous les citoyens scientifiques pour le dénombrement des papillons de Killarney

Pour la 24e année consécutive, le parc provincial Killarney organise son dénombrement annuel des papillons.

Et si vous vous rendez à Killarney le 9 juillet, votre aide serait appréciée!

Continuer la lecture de Appel à tous les citoyens scientifiques pour le dénombrement des papillons de Killarney

80 années de changement dans les dunes de sable de Neys

Le billet d’aujourd’hui provient de Micaela Lewis, stagiaire du programme Découverte au parc provincial Neys.

Contempler le système de dunes boisées emblématique de Neys est une expérience fascinante que les visiteurs du parc adorent.

Grâce au sable doux, aux arbres recouverts de lichen et aux fleurs sauvages aux couleurs vives, la forêt paraît enchantée.

Toutefois, le paysage n’a pas toujours paru ainsi.

Les dunes datent de plusieurs milliers d’années, car la rivière Little Pic a déposé du sable le long des berges de la rivière et dans la baie d’Ashburton.

La baie est bordée d’une longue étendue de plage qui fait la réputation du parc. Les vagues créées par les vents sur le lac Supérieur déplacent le sable sur le rivage, formant ainsi les dunes.

Les dunes de Neys ont connu des années de changement. Joignez-vous à nous dans un périple dans l’histoire pour explorer cet écosystème unique.

Continuer la lecture de 80 années de changement dans les dunes de sable de Neys

Bon retour parmi nous, hespéries tachetées!

Un élément manquant de la biodiversité du parc provincial Pinery a récemment été remis en place!

Après une longue absence, l’hespérie tachetée (Erynnis martialis) vole à nouveau dans l’un des parcs les plus fréquentés de l’Ontario.

Voici comment un petit papillon s’est égaré et a été ramené à la maison.

Continuer la lecture de Bon retour parmi nous, hespéries tachetées!

6 façons d’être le meilleur voisin de parc

Les parcs provinciaux ne sont pas des îles.

En fait, certains d’entre eux le sont. Ce que nous voulons dire, c’est qu’il n’y a pas de mur invisible autour des parcs, limitant leurs relations avec le monde extérieur.

Même si vous ne visitez jamais un parc, vous bénéficiez de la diversité des pollinisateurs qu’il protège, du CO2 qu’il séquestre dans le bois, les racines et la tourbe, ainsi que l’eau propre filtrée par les zones humides protégées.

Les plantes, les animaux, les champignons, les microbes, l’eau et l’air vont et viennent dans les espaces protégés, avec des liens étroits aux niveaux local et mondial.

De la même manière, les événements qui se produisent en dehors des limites des parcs ont une incidence sur les écosystèmes qui s’y trouvent. Ce que vous faites à la maison, au travail ou dans vos loisirs peut avoir un impact sur nos parcs.

Que vous viviez à côté d’un parc ou à 100 km de celui-ci, voici six façons dont vos actions quotidiennes peuvent contribuer à préserver la santé et la biodiversité des parcs et des réserves naturelles :

Continuer la lecture de 6 façons d’être le meilleur voisin de parc