Qu’est-ce que ça implique de fermer un parc pour l’hiver?

Bien que 31 parcs provinciaux demeurent ouverts pendant l’hiver, les autres hibernent jusqu’au printemps.

Mais fermer un parc implique beaucoup plus que de simplement verrouiller les barrières. Notre personnel utilise beaucoup d’huile de coude pour préparer chaque parc pour l’hiver.

Voici seulement quelques-unes des tâches qu’il lui faut accomplir chaque automne :

Continuer la lecture de Qu’est-ce que ça implique de fermer un parc pour l’hiver?

Quatre parcs pour trois sœurs

Les expériences des parcs, comme celles vécues par des sœurs, varient beaucoup. Chacune a sa propre personnalité et ses propres points de vue. 

Le billet très spécial d’aujourd’hui provient de trois sœurs : Elle Dresser, stagiaire écologique au parc provincial Fushimi Lake, Libbey Dresser, garde de parc au parc provincial Fairbank, et Ivy Dresser, garde de parc au parc provincial Wheatley.

Continuer la lecture de Quatre parcs pour trois sœurs

Au-delà de la plage : les 35 ans de carrière d’une naturaliste à Sandbanks

Le billet d’aujourd’hui nous vient d’Yvette Bree. Yvette est la naturaliste du parc provincial Sandbanks depuis 35 ans et elle prend sa retraite à la fin du mois d’août de cette année.

1986. Une année gravée à jamais dans ma mémoire.

L’année où j’ai obtenu un baccalauréat en études de l’environnement avec option en gestion des ressources à l’Université de Waterloo.

L’année où j’ai épousé mon petit ami de l’école secondaire (on se débrouille toujours aussi bien).

Et l’année où j’ai obtenu mon premier emploi à Parcs Ontario.

Continuer la lecture de Au-delà de la plage : les 35 ans de carrière d’une naturaliste à Sandbanks

Migration vers le nord : comment je suis devenue une « passionnée des oiseaux »

Le billet d’aujourd’hui provient de Sarah Wiebe, naturaliste principale du parc provincial Kettle Lakes

Avant cette année, je ne me serais jamais considérée comme une « passionnée des oiseaux ».

Mon parcours a commencé chez moi dans le Sud de l’Ontario, mais ce n’est que lorsque je suis arrivée à ma destination estivale (Kettle Lakes!) que j’ai vraiment trouvé mon rythme.

Continuer la lecture de Migration vers le nord : comment je suis devenue une « passionnée des oiseaux »