Trilles blancs sur les côtés d’un sentier boisé

Waldeinsamkeit: la solitude dans la forêt

Imaginez un peu : vous êtes seul au cœur d’un sentier boisé. Vos seuls compagnons sont les oiseaux voltigeant d’une branche à l’autre autour de vous. Vous avancez en suivant un corridor construit à partir de piliers d’anciens arbres, et vous humez l’arôme terreux de la mousse et des feuilles humides.

Comment vous sentez-vous? C’est difficile à décrire, mais les mots qui viennent immédiatement à l’esprit sont le calme, la tranquillité et la contemplation. Vous ressentez un lien profond avec le monde autour de vous, et cela vous rappelle l’importance de notre environnement naturel.

Il y a un mot pour ce sentiment : waldeinsamkeit.

Le langage universel de la nature

Waldeinsamkeit est peut-être un drôle de mot, mais il décrit un sentiment que nous connaissons tous. C’est un mot allemand sans traduction directe en français. La meilleure traduction serait la suivante : « le sentiment d’être seul dans les bois ».

Des plantes vertes le long d’un ruisseau murmurant bordé de roches

Le mot est une combinaison de « wald », qui signifie « forêt », et de « einsamkeit », qui signifie « solitude ». Nous faisons l’expérience du waldeinsamkeit lorsque l’on est entouré par la forêt et que l’on ressent une paix totale. Waldeinsamkeit représente notre lien inhérent à la nature et décrit un sentiment qui est souvent indescriptible.

Les humains ont vécu au rythme de la nature pendant pratiquement toute l’histoire de l’humanité, ce qui a programmé un désir de vivre entouré de plantes et d’animaux. Ce désir est évident dans des éléments comme les plantes d’intérieur, les animaux familiers, le camping et plus encore.

Aujourd’hui, toutefois, les Canadiens passent chaque jour 90 % de leur temps à l’intérieur. C’est plus qu’à tout autre moment dans l’histoire. De plus en plus de personnes vivent dans des villes, encore plus loin des espaces verts de qualité. Ce changement peut avoir des conséquences négatives sur notre vie.

La santé dans la forêt

La nature est importante pour nous à bien des égards, dont la santé. Passer du temps dans la nature, c’est comme prendre une bonne préparation multivitaminée.

Une femme se promène sur un sentier

La nature peut améliorer le système immunitaire de l’organisme, ce qui a de nombreux bienfaits sur la santé.

Il suffit de passer deux jours dans la nature pour que les niveaux de globules blancs aux propriétés anticancérigènes augmentent de 50 % dans l’organisme. Le temps passé en plein air peut aussi réduire de 50 % les risques associés aux maladies du cœur et au diabète. La nature peut prévenir les maladies comme la dépression, l’obésité, le TDAH, les maladies cardio-vasculaires et le cancer.

Une fille observe une chute

Le temps passé dans la nature est également bénéfique pour la santé mentale.

Il y a un lien important entre le temps passé dans la nature et la réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression. Il suffit de quelques minutes en plein air pour soulager le stress, tel que mesuré par la tension musculaire, la pression artérielle et l’activité cérébrale.

En outre, faire des activités physiques à l’extérieur nous rend plus heureux que si nous les faisons à l’intérieur. Le contact avec la nature a des vertus réparatrices, augmentant l’énergie et améliorant les sentiments de vitalité et de concentration.

Le simple fait d’être dans la nature peut avoir des effets remarquables sur notre santé physique, mentale et sociale. Lorsque nous ratons l’occasion de nous retrouver dans la nature, nous nous privons d’une foule de bienfaits sur la santé.

Santé des parcs, santé des populations

Plus la qualité des espaces verts est élevée, plus les bienfaits sur la santé sont nombreux. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre soin des aires protégées et de s’assurer que ces espaces existeront pour les prochaines générations.

Deux enfants regardent en arrière en marchant sur un sentier

Le mouvement Santé des parcs, santé des populations vise à nous faire reprendre contact avec la nature pour profiter de ses bienfaits réparateurs et préventifs sur la santé. Parcs Ontario a commencé à promouvoir le mouvement Santé des parcs, santé des populations en 2015 et organise des événements toute l’année pour célébrer et communiquer les bienfaits sur la santé du contact avec la nature.

Sentier rocailleux dans la forêt

La prochaine fois que vous serez en forêt, prenez une pause et fermez les yeux.

Ressentez-vous cette solitude? Il s’agit du waldeinsamkeit.

Trouvez votre waldeinsamkeit dans un parc provincial en utilisant notre localisateur de parcs.