Bonne Journée mondiale des zones humides!

Tourbière oligotrophe ou bog. Marécage. Tourbière basse. Boue, vase et fange…

Ça semble terrible, n’est-ce pas? Quand les réalisateurs de films veulent corser l’action pour leurs personnages, ils les plongent parfois dans un décor de zone humide – pensez à Humphrey Bogart dans le film classique « African Queen », où il se démène jour après jour aux commandes de son bateau pour traverser un marais inextricable.

Les zones humides ont mauvaise réputation, mais elles sont extrêmement importantes pour nous tous.

Sans elles, les choses seraient beaucoup plus difficiles sur la vieille planète Terre. Comme de grosses éponges, elles emmagasinent l’eau nivale et pluviale, puis la libèrent en temps de sécheresse. Elles procurent de riches habitats aux plantes et aux animaux, et créent la « biodiversité » : la diversification de la vie.

Continue reading Bonne Journée mondiale des zones humides!