Les pannes de Presqu’ile

À la fin de l’hiver, l’attente du printemps peut devenir presque douloureuse. On en a assez du froid, de la neige et de l’hibernation de la faune. Quand pourrai-je sortir sans blouson? Une fois la neige disparue, les merles qui envahissent la pelouse peuvent suffire à certains, mais ce n’est pas mon cas.

Puis, enfin… Oui! Je l’entends. rrrrRRRRT, rrrrRRRRT, rrrrRRRRT! Les pannes du parc provincial Presqu’ile sont réapparues avec mon premier véritable signe annonciateur du printemps – le cri de la Rainette faux-grillon de l’ouest.

Continue reading Les pannes de Presqu’ile