Des « batmobiles » dans le Nord-Ouest!

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Evan McCaul et Steve Kingston, écologistes de la Zone du Nord-Ouest de Parcs Ontario.

Saviez-vous que les chauves-souris jouent des rôles importants au sein de nos écosystèmes et qu’elles sont uniques du fait qu’elles sont les seuls mammifères à pouvoir vraiment voler?

Toutes les chauves-souris en Ontario sont des prédateurs nocturnes qui se nourrissent principalement d’insectes, tels que des papillons de nuit et des moustiques. Il y a huit espèces différentes de chauves-souris dans l’ensemble de l’Ontario, y compris trois espèces en péril : la petite chauve-souris brune, le vespertilion nordique et la pipistrelle de l’Est.

Continue reading Des « batmobiles » dans le Nord-Ouest!

L’importance de la recherche dans les parcs de l’Ontario

Vous êtes-vous jamais interrogé sur la recherche scientifique dans un parc provincial, ou avez-vous souhaité vous y consacrer? Le billet d’aujourd’hui, qui a été rédigé par Lindsey Boyd, écologiste stagiaire dans la Zone du Nord-Ouest, et Evan McCaul, écologiste adjoint principal de la Zone du Nord-Ouest, devrait répondre à vos questions.

Répartis dans l’ensemble de l’Ontario, nos 340 parcs provinciaux protègent 8,27 millions d’hectares de terres et 1,3 million d’hectares de lacs et de rivières. En plus des parcs, il existe également 295 réserves de conservation qui forment un réseau de zones protégées. Des mousses aux orignaux, les zones protégées sont la source d’interminables sujets et possibilités de recherche.

Sur le plan scientifique, les parcs provinciaux sont un endroit excellent pour effectuer des recherches. Les parcs peuvent servir de lieu de référence pour mesurer des conditions naturelles dans le cadre d’une étude de paysage plus générale, ou constituer un excellent endroit où étudier les conséquences du climat sur les espèces et les systèmes en un lieu où des pressions humaines telles que les routes, ou les niveaux de bruit, de lumière et de pollution de l’air, sont moindres.

Continue reading L’importance de la recherche dans les parcs de l’Ontario

Au-delà de la lumière d’un feu de camp

Le billet d’aujourd’hui a été envoyé par Roger LaFontaine, naturaliste des parcs, biologiste de formation classique et chercheur amateur de Sasquatch. Il a passé près de deux décennies à rechercher et à documenter la présence du Sasquatch en Ontario.

J’ai toujours été intéressé par les créatures que d’autres n’aiment pas : les invertébrés sous une bûche, les salamandres dans le sol, les bestioles nocturnes et même un mammifère timide qui se cache dans la pénombre, au-delà de mon feu de camp.

Mon intérêt pour les créatures obscures a commencé il y a plusieurs années lorsque j’ai trouvé une piste étrange le long de la berge d’une rivière…

Continue reading Au-delà de la lumière d’un feu de camp

Suivre les allées et venues du Mésangeai du Canada

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par les ornithologues Alex Sutton et Koley Freeman, étudiants en doctorat à l’Université de Guelph.

Dans le monde des Mésangeais du Canada, l’hiver est d’abord et avant tout la saison des amours!

Le Mésangeai du Canada est commun dans le parc provincial Algonquin. Poursuivant une tradition vieille de 55 ans, une équipe dévouée de chercheurs surveille les couples. Il s’agit de la plus longue étude de son genre au monde!

Chaque année, on en apprend davantage sur le comportement de reproduction et la vie de ces oiseaux remarquables.

Continue reading Suivre les allées et venues du Mésangeai du Canada