La découverte de l’écrevisse cambarus polychromatus : un guide pour savoir comment se servir de l’application iNaturalist

Les téléphones cellulaires ont changé notre vie de nombreuses façons. Il semble y avoir une application qui répond à chacun de nos besoins, en passant des recettes jusqu’aux transactions bancaires, et tout ce qui se trouve entre les deux.

À Parcs Ontario, nous encourageons généralement le temps passé devant la nature plutôt que le temps passé devant un écran; cependant, il y a une application que chaque visiteur devait avoir sur son cellulaire.

Continue reading La découverte de l’écrevisse cambarus polychromatus : un guide pour savoir comment se servir de l’application iNaturalist

La salamandre maculée, annonciatrice du printemps

Les salamandres sont des membres iconiques et influents des communautés forestières du Nord. En tant qu’un des invertébrés les plus abondants dans les forêts de la partie est de l’Amérique du Nord, la salamandre est considérée comme une « espèce clé de voûte » en raison de ses rôles disproportionnés de prédatrice et de proie dans la régularisation des processus du réseau trophique, dans le cycle des éléments nutritifs et dans la résilience-résistance de l’écosystème.

En plus de remplir des fonctions écologiques clés, les amphibiens sont nos « canaris dans la mine de charbon » des temps modernes, servant de mesure de la salubrité de l’environnement.

Continue reading La salamandre maculée, annonciatrice du printemps

Les troncs d’arbres abattus servent d’habitat à la salamandre cendrée

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Laura Sagermann, chargée des programmes éducatifs du patrimoine naturel au parc provincial Bon Echo .

Partout en Ontario, nos parcs provinciaux protègent un vaste éventail d’écosystèmes et d’habitats de l’impact des activités humaines, du développement urbain et d’autres menaces environnementales.

Toutefois, ces zones protégées ne sont pas à l’abri des espèces envahissantes. Il s’agit d’espèces non indigènes qui ont été introduites (soit volontairement, soit accidentellement) et qui ont une incidence néfaste sur une région.

À Bon Echo, la plus récente espèce envahissante découverte est la combinaison insecte-champignons responsable de la maladie corticale du hêtre. Continue reading Les troncs d’arbres abattus servent d’habitat à la salamandre cendrée