Wabakimi : la terre des fantômes gris

Le billet d’aujourd’hui provient de Shannon Walshe, biologiste au parc provincial Wabakimi.

Je suis certaine que ces curieux animaux, jetant un coup d’œil entre les arbres, nous surveillaient alors que nous passions devant en pagayant.

Nous savons qu’ils existent, mais comme on les voit si rarement, on les appelle les « fantômes gris ».

Le parc provincial Wabakimi abrite la créature insaisissable connue sous le nom de caribou des bois, à l’extrémité la plus au sud de son aire de répartition.

Continue reading Wabakimi : la terre des fantômes gris

Sarracénie pourpre carnivore trouvée au parc provincial Algonquin

Le billet d’aujourd’hui provient de Samantha Stephens, une photojournaliste spécialisée en sciences et conservation qui a passé l’été dernier en résidence à l’Algonquin Wildlife Research Station.

L’enthousiasme que suscite une découverte est un sentiment que tout le monde a éprouvé. Trouver un nouveau lieu de randonnée pédestre préféré ou ajouter un oiseau observé pour la première fois à sa liste ornithologique sont des exemples familiers pour les amants de la nature.

Pour le naturaliste, la découverte la plus palpitante émane de l’observation d’espèces connues en train d’interagir d’une façon qui n’a jamais été documentée.

C’est ce qui est arrivé à Patrick Moldowan, un étudiant de doctorat de l’Université de Toronto qui dirige une étude à long terme sur les salamandres maculées au parc provincial Algonquin.

Patrick passe ses étés à l’Algonquin Wildlife Research Station, documentant divers aspects des populations de salamandres.

Et c’est ce qui l’a amené à découvrir que les plantes carnivores mangent les bébés salamandres.

Continue reading Sarracénie pourpre carnivore trouvée au parc provincial Algonquin

Les avantages des aires protégées pour la restauration de la santé

Le billet d’aujourd’hui provient de Catherine Reining, diplômée du programme de maîtrise en études environnementales de l’Université Wilfrid Laurier.

Nous savons que passer du temps dans la nature offre une tonne d’avantages pour la santé, comme la réduction du stress, un meilleur sommeil et une tension artérielle plus basse.

Mais quel est le rôle des parcs et des aires protégées pour la santé humaine?

Continue reading Les avantages des aires protégées pour la restauration de la santé

Le Défi 30×30 est bénéfique pour votre santé

Le billet d’aujourd’hui nous vient de Sarah McMichael, coordonnatrice de Santé des parcs, santé des populations à Parcs Ontario.

Nous savons tous que l’air frais est bénéfique pour notre santé, n’est-ce pas?

Il a été démontré que passer du temps en nature permet de dormir mieux, d’accroître la productivité, de réduire le stress, d’avoir une meilleure estime de soi, d’améliorer son état d’esprit, de réduire la tension artérielle, de renforcer le système immunitaire et de réduire le risque de développer du diabète et des maladies cardiaques. La recherche est claire : passer du temps en nature améliore le mieux-être physique, mental et social.

Imaginez à quel point votre santé et votre joie de vivre pourraient s’améliorer si vous passiez du temps à l’extérieur chaque jour, pendant un mois. C’est ce en quoi consiste le Défi 30×30. C’est un excellent moyen de vous remettre en santé!

Continue reading Le Défi 30×30 est bénéfique pour votre santé