Le personnel du parc Arrowhead dit « halte à l’alliaire officinale! »

L’alliaire officinale est une espèce envahissante en Amérique du Nord, introduite d’Europe il y a plus d’un siècle.

C’est une ennemie de taille dans la lutte continue pour maintenir la biodiversité dans le parc provincial Arrowhead et bien d’autres parcs provinciaux. On la considère comme l’une des plus grandes intruses de la forêt en Ontario.

Continue reading Le personnel du parc Arrowhead dit « halte à l’alliaire officinale! »

À 125 autres années!

Alors que l’année de notre 125e anniversaire tire à sa fin, nous aimerions dire un gros merci pour une année étonnante.

Voici quelques-uns des faits saillants de cette année exaltante, maintenant gravés dans notre histoire.

Continue reading À 125 autres années!

Quand le soleil se couche au parc Killarney

Dans le billet d’aujourd’hui, la stagiaire en biologie Michelle Lawrence nous offre un aperçu de la « vie nocturne » au parc Killarney et nous explique comment le personnel s’emploie à protéger les populations de chauves-souris du parc.

D’aucuns considèrent le parc provincial Killarney comme un « joyau de la Couronne du réseau de parcs provinciaux » et c’est facile de voir pourquoi.

Avec ses montagnes de quartzite blanc et ses lacs aux eaux bleues étincelantes, Killarney est vraiment quelque chose à voir. Dans le milieu sauvage de Killarney, le pin blanc pousse, vit et meurt; les orignaux mordent à belles dents dans les lotus et les forêts et terres humides grouillent de fauvettes et d’autres oiseaux chanteurs.

Mais lorsque le soleil se couche, les créatures dans le parc ne vont pas toutes dormir…

Continue reading Quand le soleil se couche au parc Killarney

Déroulement du tapis rouge à Pinery

L’histoire d’aujourd’hui provient d’Alistair MacKenzie, superviseur des programmes éducatifs du patrimoine naturel et de la gestion des ressources au parc provincial Pinery.

J’ai entrepris ma carrière en sauvant des vies. C’était un travail difficile. Les conditions de travail étaient affreuses. On me demandait constamment de faire des pieds et des mains pour répondre aux besoins des autres. J’ai dû ramper dans la boue, j’ai reçu des coups de bâton et j’ai même été brûlé par des braises ardentes.

Malgré ces difficultés, j’adorais certains aspects du travail, mais j’ai fini par ne plus pouvoir suivre le rythme et ils m’ont ramené à la base pour me faire passer des tests. Malheureusement, j’ai échoué et ils m’ont dépouillé sans ménagement de mes approbations sur le terrain et m’ont mis à l’écart.

Je pensais que tout était fini, jusqu’à ce qu’ils me rappellent et m’expédient au parc provincial Pinery.

Continue reading Déroulement du tapis rouge à Pinery