Cinq bonnes raisons d’essayer notre programme Apprendre à pêcher

Le message d’aujourd’hui provient de Brianne Schneider, responsable du programme Apprendre à pêcher au parc provincial Emily.

Vous en êtes à votre première partie de pêche ou vous aimeriez rafraîchir vos connaissances de la pêche? Le programme Apprendre à pêcher est pour vous!

Cette session de deux heures commence sur le terrain, mais se termine le long des rives où sont attrapés de petits et de gros poissons. Ce qui est bien de la pêche, c’est que le nombre de prises augmente avec le temps!

Continue reading Cinq bonnes raisons d’essayer notre programme Apprendre à pêcher

Les flotteurs de Billy

Merci à Brad Steinberg, notre coordonnateur des programmes éducatifs du patrimoine naturel, pour le billet d’aujourd’hui qui comprend des instructions sur la manière de fabriquer votre propre flotteur de pêche.

Je n’ai jamais connu mes grands-pères car ils sont tous deux décédés d’une maladie du cœur avant que je puisse les connaître. J’ai toutefois eu d’excellents remplaçants, c’est-à-dire des amis de la famille, qui m’ont transmis la sagesse d’un grand-père et m’ont soutenu. Bill Bishop était l’un d’eux.

Bill possédait la sagesse et la présence d’esprit qui semblent uniques aux Terre-Neuviens, utilisant souvent des expressions de marins mystérieuses et difficiles à déchiffrer pour un garçon de huit ans lorsqu’il faisait cuire un repas.

Bill et ma famille partageaient un amour profond commun du parc provincial Algonquin, en particulier de l’omble de fontaine les profondes eaux troubles et froides des lacs du bouclier canadien que l’on y trouve. Et tous les printemps, alors que la glace du lac se fissurait et se cassait, il allait pêcher l’omble de fontaine à l’aide de flotteurs maison fabriqués à partir de vieux bouchons de liège.

Continue reading Les flotteurs de Billy