Le baguage des cavaliers du vent

Le billet d’aujourd’hui a été écrit par David Bree, chargé des programmes éducatifs du patrimoine naturel au parc provincial Presqu’ile

Par une journée venteuse de la fin de mai à la plage du parc provincial Presqu’ile, quelques ornithologues amateurs observent les oiseaux de rivage. Les oiseaux virevoltent et se posent pour se nourrir frénétiquement pendant quelques minutes, avant de s’envoler à nouveau et de disparaître au-dessus de la baie Popham.

On ne peut que s’émerveiller devant leur habileté à voler et se demander où ils vont et d’où ils viennent, des questions qui, sans aucun doute, sont posées par les gens depuis que l’on peut formuler des questions.

On peut se demander où va le vent, car il semble impossible de le suivre et de suivre les oiseaux qui se laissent porter par celui-ci. Mais, bien entendu, on sait maintenant où vont un bon nombre de ces oiseaux, grâce au baguage d’oiseaux.

Continue reading Le baguage des cavaliers du vent