Temagami attire depuis toujours les canoteurs

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Dave Sproule, spécialiste du marketing et des programmes éducatifs du patrimoine naturel.

Le paysage est âpre, érodé par le temps. Un morceau fragmenté du Bouclier canadien avec des lignes de faille s’entrecroisant avec les bases de montagnes anciennes sur des milliers de kilomètres. Plus de 2500 lacs remplissent ces lignes de faille, et avec plus de 600 000 hectares son territoire est presque aussi grand que le parc provincial Algonquin.

Est-il étonnant que tant de pagayeurs tombent amoureux de la région de Temagami?

Continue reading Temagami attire depuis toujours les canoteurs

*NOUVEAU* Achat de permis en ligne pour 8 parcs de l’arrière-pays

Nous avons le plaisir d’annoncer que huit de nos parcs de l’arrière-pays (intérieur) offrent maintenant aux campeurs la possibilité d’acheter leurs permis en ligne.

Voici ce que vous devez savoir sur le nouveau système :

Continue reading *NOUVEAU* Achat de permis en ligne pour 8 parcs de l’arrière-pays

La forêt boréale, le royaume des oiseaux chanteurs de l’Ontario

Le billet d’aujourtd’hui nous vient de Dave Sproule, spécialiste des programmes éducatifs du patrimoine naturel.

Les oiseaux migrateurs arrivent déjà sur les rives du lac Ontario et du lac Érié, et de nombreux parcs du sud organisent des événements et des festivals d’observation des oiseaux.

Mais pour la plupart des oiseaux migrateurs, ces parcs ne sont qu’une halte pour se reposer après avoir traversé ces grandes étendues d’eau. Leur destination peut être beaucoup plus au nord : la forêt boréale.

Continue reading La forêt boréale, le royaume des oiseaux chanteurs de l’Ontario

Killarney est ma muse

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par le photographe Rob Stimpson, amoureux de longue date des espaces sauvages du parc provincial Killarney. Les droits d’auteur pour toutes les photos ci-dessous appartient à robstimpson.com.

Killarney fait partie de ma vie depuis des années. J’y ai fait une de mes premières excursions de canot après avoir déménagé de Montréal à Toronto à la fin des années 1980. Les photos que j’ai prises lors de ces excursions (longtemps avant de devenir un photographe professionnel) sont peut-être dans une certaine mesure des œuvres d’amateur par leur composition et la lumière, mais elles continuent d’évoquer fortement pour moi les souvenirs d’un lieu où je suis retourné à maintes reprises par la suite.
Continue reading Killarney est ma muse