Souvenirs de maskinongés sur la rivière des Français

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par l’auteure Ashley Rae, de SheLovesToFish.com, qui pêche toute l’année toutes sortes de poissons.

La rivière des Français est une des plus belles étendues d’eau que j’aie visitées au cours de mes excursions de pêche jusqu’ici.

Cette rivière est unique. Elle est constituée d’un énorme réseau de chenaux entrelacés qui se fraient un chemin à travers la roche du Bouclier canadien. Sans compter qu’elle est entourée du paysage accidenté époustouflant du parc provincial de la Rivière-des-Français.

Depuis le lac Nipissing, elle coule sur 105 km vers le sud-ouest pour se jeter dans la baie Georgienne, sur le lac Huron.

Continue reading Souvenirs de maskinongés sur la rivière des Français

Restoule : paradis des couleurs d’automne

Lorsque nous entendons les mots « couleurs d’automne », nous pensons souvent à Algonquin. Le problème, c’est qu’Algonquin est devenu tellement populaire que l’automne y est devenu synonyme de longues filées de voiture, de sentiers encombrés et d’embouteillages causés par les passionnés des feuilles.

Alors, où pouvons-nous aller pour voir de magnifiques couleurs d’automne, faire une randonnée jusqu’à de spectaculaires points de vue et éviter les foules?

Parc provincial Restoule

Continue reading Restoule : paradis des couleurs d’automne

Pancake Bay offre la “meilleure plage” du lac Supérieur

Quel est le secret de Pancake Bay?

Est-ce le sable blanc qui évoque le sucre? L’eau bleue et turquoise façon Caraïbes? Les vues étendues sur le lac Supérieur depuis la plage, ou depuis les hauteurs du belvédère Edmund Fitzgerald.

En fait, il semble que ce soit tout cela à la fois, et plus. Pour la sixième année d’affilée, le parc provincial Pancake Bay a été nommé « Best of the Lake » (ce qu’il y a de mieux sur le lac) dans le sondage annuel auprès des lecteurs du Lake Superior Magazine.

Continue reading Pancake Bay offre la “meilleure plage” du lac Supérieur

Temagami attire depuis toujours les canoteurs

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Dave Sproule, spécialiste du marketing et des programmes éducatifs du patrimoine naturel.

Le paysage est âpre, érodé par le temps. Un morceau fragmenté du Bouclier canadien avec des lignes de faille s’entrecroisant avec les bases de montagnes anciennes sur des milliers de kilomètres. Plus de 2500 lacs remplissent ces lignes de faille, et avec plus de 600 000 hectares son territoire est presque aussi grand que le parc provincial Algonquin.

Est-il étonnant que tant de pagayeurs tombent amoureux de la région de Temagami?

Continue reading Temagami attire depuis toujours les canoteurs