La lettre d’un naturaliste au Père Noël

Un  de nos naturalistes a laissé sur son bureau sa lettre au Père Noël, et nous vous en présentons une copie, au cas où quelqu’un d’entre vous souhaiterait donner un coup de main au Père Noël cette année.

Cher Père Noël,

Je n’ai pas besoin de grand-chose cette année, car j’ai le privilège de travailler dans un de nos fabuleux parcs provinciaux : Presqu’ile. Peut-être que vous y êtes déjà allé ou que vous avez vu le parc en le survolant?

Il est assez facile à distinguer du haut des airs, faisant saillie comme il le fait sur les rives du lac Ontario. Une multitude d’oiseaux y font escale pour se reposer au cours de leur migration, ce que beaucoup de personnes aiment venir voir. Vous seriez le bienvenu aussi pour vous détendre un moment.

Continue reading La lettre d’un naturaliste au Père Noël

Pouvez-vous apprendre de nouvelles astuces à un vieux naturaliste?

Le blogue d’aujourd’hui provient de Tim Tulley, coordonnateur du programme Découverte au parc provincial Awenda.

Telle est la question.

Après avoir fait les choses d’une certaine manière pendant des dizaines d’années, puis-je rassembler les forces du changement et adopter une nouvelle façon d’enregistrer les données sur les espèces? Devrais-je soumettre ou non des données sur les espèces à iNaturalist?

J’ai décidé d’enquêter empiriquement de manière scientifique impartiale. Plus précisément, pourquoi tout ce tapage autour de iNaturalist de toute façon?

Voici ce que j’ai découvert…

Continue reading Pouvez-vous apprendre de nouvelles astuces à un vieux naturaliste?

Y a-t-il des chauves-souris dans votre clocher?

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par la naturaliste Laura Penner du parc provincial Rondeau.

Chaque Halloween, nous sommes bombardés d’images terrifiantes : des maisons hantées, des cimetières, des nuits noires, des routes désertes et, bien entendu, des chauves-souris!

Continue reading Y a-t-il des chauves-souris dans votre clocher?

Coup de fouet cervical provoqué par un petit-duc

Dans le billet d’aujourd’hui, Alistair MacKenzie, gestionnaire des programmes éducatifs du patrimoine naturel dans le parc provincial The Pinery, raconte une rencontre dramatique avec un petit-duc maculé.

Nous avions désespérément besoin d’avoir des preuves de la reproduction du petit-duc maculé pour les carrés de notre étude destinée à l’Atlas des oiseaux nicheurs de l’Ontario en 2005.

C’était notre dernière chance, car l’atlas allait clore la période de collecte de données, et j’étais contrarié, puisque j’avais la conviction que le petit-duc maculé se reproduisait effectivement dans le parc, mais malheureusement nous n’avions jamais réussi à nous trouver au bon endroit au bon moment pour le confirmer.

Continue reading Coup de fouet cervical provoqué par un petit-duc