Camping à faible impact dans l’arrière-pays

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Brooke Michell, biologiste au parc de la région caractéristique des Hautes-Terres de Kawartha.

« L’amour des étendues sauvages est davantage qu’un désir ardent de ce qui est toujours inaccessible; c’est également une expression de loyauté envers la terre, cette terre dont nous sommes nés et qui nous fait vivre, le seul paradis que nous connaîtrons jamais, le seul paradis dont nous ayons jamais besoin. » – Edward Abbey

Certains des moments que nous chérissons le plus se déroulent hors des sentiers battus. Dans l’arrière-pays des parcs de l’Ontario, le passionné de randonnée, de canotage et de pêche à la ligne, et l’amoureux de la nature, recherche la solitude. Mais quiconque a déjà campé dans l’arrière-pays sait que ce n’est pas une simple balade.

Les limites physiques sont souvent repoussées lorsqu’on portage en terrain accidenté et qu’on pagaie à travers des plans d’eau balayés par les vents. À ce compte-là, pourquoi le camping dans l’arrière-pays est-il un de nos loisirs préférés?

Continue reading Camping à faible impact dans l’arrière-pays

La lettre d’un naturaliste au Père Noël

Un  de nos naturalistes a laissé sur son bureau sa lettre au Père Noël, et nous vous en présentons une copie, au cas où quelqu’un d’entre vous souhaiterait donner un coup de main au Père Noël cette année.

Cher Père Noël,

Je n’ai pas besoin de grand-chose cette année, car j’ai le privilège de travailler dans un de nos fabuleux parcs provinciaux : Presqu’ile. Peut-être que vous y êtes déjà allé ou que vous avez vu le parc en le survolant?

Il est assez facile à distinguer du haut des airs, faisant saillie comme il le fait sur les rives du lac Ontario. Une multitude d’oiseaux y font escale pour se reposer au cours de leur migration, ce que beaucoup de personnes aiment venir voir. Vous seriez le bienvenu aussi pour vous détendre un moment.

Continue reading La lettre d’un naturaliste au Père Noël

Adieu, Nerprun!

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par David Bree, chargé des programmes éducatifs du patrimoine naturel dans le parc provincial Presqu’ile.

« IE » est un terme que nous utilisons beaucoup à Parcs Ontario.

IE désigne l’intégrité écologique, ou la biodiversité et l’état naturel d’un écosystème. Protéger et restaurer l’intégrité écologique de nos parcs provinciaux est d’une importance vitale pour nous.

Parcs Ontario a 125 ans en 2018. Pour célébrer cet anniversaire, le public sera invité à donner en retour, à apprendre et à participer à une série de programmes d’intendance pour contribuer à protéger la biodiversité dans les parcs provinciaux. Parmi les programmes d’intendance figurent, entre autres, des bioblitz, l’enlèvement d’espèces envahissantes et la plantation d’espèces indigènes.

Au parc provincial Presqu’ile, nous avons consacré notre argent à l’enlèvement d’une vilaine espèce envahissante : le Nerprun.

Continue reading Adieu, Nerprun!

Écosystèmes et musique

Savez-vous ce que signifie exactement « l’intégrité écologique »? L’article d’aujourd’hui du Jour de la terre de notre biologiste Shannon McGaffey explique comment l’intégrité écologique s’apparente à la musique.

Synergie : la création d’un tout qui est plus grand que l’ensemble de ses parties individuelles.

Si vous écoutez une symphonie, vous n’écoutez pas deux violons, un piano, trois flutes, etc. Vous écoutez la musique, un art qui vous permet d’atteindre une dimension spirituelle. La musique génère naturellement une énergie mesurable, mais elle produit également un autre type d’énergie que les humains peuvent ressentir, mais qu’ils ne peuvent tout à fait saisir et comprendre.

Continue reading Écosystèmes et musique