Pouvez-vous apprendre de nouvelles astuces à un vieux naturaliste?

Le blogue d’aujourd’hui provient de Tim Tulley, coordonnateur du programme Découverte au parc provincial Awenda.

Telle est la question.

Après avoir fait les choses d’une certaine manière pendant des dizaines d’années, puis-je rassembler les forces du changement et adopter une nouvelle façon d’enregistrer les données sur les espèces? Devrais-je soumettre ou non des données sur les espèces à iNaturalist?

J’ai décidé d’enquêter empiriquement de manière scientifique impartiale. Plus précisément, pourquoi tout ce tapage autour de iNaturalist de toute façon?

Voici ce que j’ai découvert…

Continue reading Pouvez-vous apprendre de nouvelles astuces à un vieux naturaliste?

La science citoyenne dans l’arrière-pays en pagayant ou en marchant

Ce billet été rédigé par David LeGros, naturaliste au parc provincial Algonquin.

Êtes-vous du type à explorer? Vous vous rendez dans les parcs en voyage de découverte, vous avez hâte de savoir ce qui se trouve au prochain lac, au coin du portage, ou bien de voir ce qui se pointera sur votre terrain de camping?

Moi aussi. J’adore explorer l’arrière-pays en excursion de canot, et j’aime apprendre à connaître le parc Algonquin un peu plus à chaque visite. Je suis également un naturaliste passionné; par conséquent, j’aime identifier ce que j’observe lorsque j’explore (et non, je ne connais pas toutes les espèces).

Dernièrement, je suis devenu obsédé par l’application iNaturalist (demandez à mon épouse). Ainsi, lors de la planification de notre dernière excursion en canot, j’ai tout doucement dirigé l’itinéraire en fonction d’endroits où des amateurs de la nature avaient précédemment signalé des observations. Pour la gloire, mais également pour des raisons véritables/pertinentes.

Continue reading La science citoyenne dans l’arrière-pays en pagayant ou en marchant

Dans les coulisses : la vie à titre de chef du programme Découverte au parc provincial Emily

Dans le cadre de notre série « Dans les coulisses », les membres du personnel du programme Découverte aux quatre coins de la province nous offrent un aperçu « dans les coulisses » de leurs programmes et projets préférés. Le billet d’aujourd’hui provient d’Alexander Renaud, le responsable du programme Découverte au parc provincial Emily.

Il y a sept ans, j’ai postulé tous les emplois sous le soleil (comme le font tous les étudiants), et on m’a finalement appelé.

Le seul hic… je n’étais encore jamais allé dans un parc provincial.

Continue reading Dans les coulisses : la vie à titre de chef du programme Découverte au parc provincial Emily

À jamais protégés : les raisons pour lesquelles la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie a sa place

Notre série « À jamais protégés » explique les raisons pour lesquelles chacun des parcs a sa place à Parcs Ontario. Dans le billet d’aujourd’hui, Corina Brdar, écologiste de zone, nous raconte l’histoire de la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie. 

« Les moustiques sont extrêmement dérangeants depuis les deux derniers jours. C’est presque impossible de dormir la nuit, car ils sont tout aussi nombreux et malicieux que durant le jour. »

Rien de nouveau, n’est-ce pas?

Il ne s’agit pas d’un commentaire d’un campeur frustré, mais bien d’une écriture de journal rédigée il y a 200 ans par un explorateur écossais visitant ce que l’on appelle maintenant la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie.

Continue reading À jamais protégés : les raisons pour lesquelles la réserve naturelle provinciale Holland Landing Prairie a sa place