Sous la terre, sous l’eau ou complètement gelés : comment grenouilles et crapauds passent l’hiver.

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par David LeGros, un  de nos naturalistes du parc provincial Algonquin.

Quand les tonifiantes journées d’automne refroidissent et qu’une mince couche de neige blanchit à l’occasion le paysage, nous savons que l’hiver est proche. Les innombrables oiseaux chanteurs de nos forêts fuient la froidure de nos hivers et le manque de nourriture en migrant vers le sud.

D’autres animaux sont adaptés au froid et peuvent se doter d’une fourrure ou de plumes plus épaisses. Certains ont la capacité, enviable selon nous, de pouvoir dormir durant tout le long hiver ontarien, c’est-à-dire d’hiberner.

Continue reading Sous la terre, sous l’eau ou complètement gelés : comment grenouilles et crapauds passent l’hiver.

Onduler vers l’automne : l’hibernation pour les reptiles de l’Ontario

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Heather Van Den Diepstraten, stagiaire dans le parc provincial Rondeau.

Il n’y a pas que les étudiants et les oiseaux qui migrent cet automne.

Le temps froid approchant, les reptiles se déplacent à travers le parc provincial Rondeau à la recherche d’hibernacula (endroits où des animaux passent l’hiver). Des chercheurs de Wildlife Preservation Canada s’activent à suivre les mouvements des serpents, des tortues et des scinques dans le parc, alors qu’ils se cherchent un bon habitat pour hiberner.

Continue reading Onduler vers l’automne : l’hibernation pour les reptiles de l’Ontario