La sécurité en canot au printemps

Il vous tarde que la glace disparaisse? C’est certainement notre cas.

Mais le temps au printemps peut être capricieux. Se rendre sur un lac trop tôt, sans tenir compte des conditions météorologiques, ou pagayer au-delà de vos capacités, est non seulement risqué — c’est carrément dangereux.

Nous avons clavardé avec Paul Smith, directeur du parc de la région caractéristique des Hautes-Terres de Kawartha, pour nous renseigner sur ce qu’il faut faire et ne pas faire en matière de sécurité en canot :

Continue reading La sécurité en canot au printemps

L’arrière-pays pour les débutants : les meilleures destinations

Lorsque vous l’effectuez de façon sécuritaire, votre première expédition dans l’arrière-pays peut créer des souvenirs impérissables en offrant une escapade immersive dans la nature.

Cependant, pour passer du camping sur roues au camping dans l’arrière-pays, il faut se préparer  et s’informer. Les nouveaux pagayeurs et randonneurs peuvent se retrouver dans des situations périlleuses s’ils surestiment leurs habiletés ou choisissent un parcours trop difficile.

Voici quelques expéditions dans l’arrière-pays qui sont recommandées pour les débutants :

Continue reading L’arrière-pays pour les débutants : les meilleures destinations

Bienfaits sur la santé du camping en arrière-pays

Le billet d’aujourd’hui provient de Sarah McMichael, coordonnatrice de Santé des parcs, santé des populations de Parcs Ontario.

Le camping en arrière-pays est reconnu comme un moyen de profiter de paysages magnifiques et paisibles. Mais ce type de camping offre également une occasion de se dépasser physiquement et mentalement.

Le pagayage, le portage et la randonnée dans l’arrière-pays sont un excellent exercice pour tout le corps. De plus, le seul fait d’être dehors aura une tonne de bienfaits sur votre santé.

Cet été, allons dans l’arrière-pays pour profiter d’un entraînement complet à tout casser. Allons-y!

Continue reading Bienfaits sur la santé du camping en arrière-pays

Descente de la rivière Pakeshkag dans le parc provincial Grundy Lake

Une partie du travail d’un naturaliste de parc consiste à se familiariser avec les merveilles naturelles et culturelles de son parc grâce à l’exploration.

Qu’il s’agisse de marcher dans les tourbières pour attraper et identifier les libellules, de retourner des pierres à la recherche de serpents ou de suivre d’anciennes voies de canotage des Autochtones, les naturalistes ont entrepris d’explorer et observer chaque parcelle de leur parc et être ainsi en mesure de transmettre leur savoir et leur expérience aux visiteurs et aux gestionnaires du parc.

Continue reading Descente de la rivière Pakeshkag dans le parc provincial Grundy Lake