Le mésangeai du Canada, le véritable oiseau hâtif

L’expression anglaise « the early bird gets the worm » (l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, ou, dans notre cas, qui sont là tôt dans la saison) fait généralement penser au merle. Mais le véritable oiseau hâtif n’est pas le Merle d’Amérique avec sa poitrine rouge. C’est le Mésangeai du Canada.

Continue reading Le mésangeai du Canada, le véritable oiseau hâtif

Le castor, architecte de la biodiversité

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Dave Sproule, spécialiste des programmes éducatifs du patrimoine naturel. 

Nous savons tous que le castor est industrieux. Il se construit des barrages, des canaux et de solides abris appelés huttes, qui sont chauds en hiver. Il répare tous ces barrages et accumule assez de nourriture pour survivre aux longs hivers du nord.

Nous savons que l’environnement canadien convient bien au castor. Celui-ci est amphibie – davantage chez lui dans l’eau que sur terre – avec ses pieds postérieurs palmés, ses narines obturables, une troisième paupière, transparente, qui protège l’œil lorsqu’il est sous l’eau, et une grosse queue plate qui lui sert de gouvernail quand il nage.

Toutefois, la principale raison de célébrer le castor en ce 50e anniversaire, c’est qu’il a construit le Canada, et façonné son paysage à la fois historique et écologique.

Continue reading Le castor, architecte de la biodiversité