Réservez votre emplacement de camping dès maintenant!

Saviez-vous que Parcs Ontario accepte actuellement les réservations des emplacements de camping pour l’été 2015? En effet, vous pouvez faire vos réservations cinq mois d’avance! Cela signifie que, par exemple, si vous planifiez de camper à la fin de juin, vous pouvez réserver dès maintenant.

Au cours des cinq mois fébriles que dure la période de réservations hâtives, Parcs Ontario traite environ 102 000 réservations (30 % du total des réservations annuelles). Les semaines les plus occupées pour les réservations cinq mois d’avance sont de la mi-janvier au 31 mars. Les parcs provinciaux les plus en demande sont The Pinery, Algonquin, Sandbanks, Kilbear et Bon Echo. Aussi, Parcs Ontario suggère d’essayer un nouveau parc en 2015 et offre d’excellentes solutions de rechange à ses cinq parcs les plus populaires. Consultez ce billet du blogue de Parcs Ontario, où on vous suggère d’autres parcs, on vous fournit des outils en ligne pour vous aider à choisir un parc et plus encore.

Six petits conseils pour vous aider à réserver

1. Tous les emplacements ne sont pas réservés cinq mois à l’avance

Pendant les cinq mois fébriles que dure la période des réservations hâtives (novembre à mars), Parcs Ontario traite environ 102 000 réservations (30 % du total des réservations annuelles). Les semaines les plus occupées sont de la mi-janvier au 31 mars, période au cours de laquelle 94 000 réservations sont traitées pour les dates d’arrivée de la mi-juin à la fin d’août. Les cinq parcs les plus en demande (Pinery, Algonquin, Sandbanks, Killbear et Bon Echo) traitent environ 43 000 réservations pendant la fenêtre de cinq mois des réservations hâtives (novembre à mars). Mais ne désespérez pas, ces cinq parcs traitent toujours plus de 70 000 réservations après le 1er avril! Et cet outil en ligne vous permet d’explorer facilement différents parcs et terrains de camping, et de vérifier les dates de disponibilité. Il comprend même des photos des emplacements de camping, et la section FAQ est aussi utile.

2. Pourquoi ne pas essayer un nouveau parc?
Environ 40 % des réservations faites pendant la période entre novembre et mars concernent généralement les cinq parcs les plus en demande en Ontario : Algonquin, Killbear, The Pinery, Sandbanks et Bon Echo. Pour apprendre quels parcs constituent de bonnes solutions de rechange, consultez ce billet de Parcs Ontario.

3. Choisissez le parc qui répond le mieux à vos besoins
Des plus de 330 parcs provinciaux de l’Ontario, plus de 110 sont exploités et offrent un grand choix d’emplacements, de commodités, de services et d’activités. Certains offrent des programmes éducatifs sur le patrimoine naturel, des événements spéciaux et louent de l’équipement de loisirs. De nombreux parcs participent aux programmes TackleShare et V.F.I. – les visiteurs peuvent emprunter de l’équipement de pêche et des vêtements de flottaison individuels gratuitement. Dans beaucoup de parcs, l’hébergement avec toit offre une gamme de structures à louer, depuis les cabanes historiques de gardes forestiers en passant par des chalets, des yourtes et même des auberges. Le Localisateur de parcs permet aux visiteurs de préciser leur choix quant au parc où ils aimeraient séjourner. Cliquez ici pour voir quels parcs offrent l’hébergement avec toit.

4. Utilisez votre permis de parc pour visiter d’autres parcs
Saviez-vous que, tout en séjournant dans un parc provincial, vous pouvez également visiter d’autres parcs provinciaux voisins avec votre permis de camping? Découvrir d’autres parcs peut vous aider à planifier une visite future dans un autre parc. Le personnel des parcs vous suggère de faire une promenade dans divers terrains de camping et de noter les emplacements que vous trouvez à votre goût, de participer à un différent programme éducatif sur le patrimoine naturel ou d’essayer une nouvelle plage. Par exemple, sur la rive nord du lac Érié, huit ou neuf parcs provinciaux offrent des plages, et trois de ces parcs sont à moins de 45 minutes les uns des autres.

5. Élargissez vos horizons. Réservez un emplacement en arrière-pays.
Dans beaucoup de parcs de l’Ontario, on trouve des emplacements intérieurs faciles d’accès. Dans le parc provincial Frontenac, vous pouvez vous rendre à pied ou en canot à des emplacements en arrière-pays en quelques minutes. Dans ce parc provincial au nord de Kingston, des programmes d’apprentissage sont offerts toute l’année. Le 9 mai 2015, une introduction au camping en arrière-pays vous apprendra par où commencer, ce qu’il vous faut en matière de vêtements, d’équipement, comment traiter l’eau et assurer votre sécurité en nature. Le coût de cette activité est compris dans le prix de votre permis de véhicule d’un jour. Vous trouverez plus de renseignements ici.

6. Apprenez à camper
Un quart de tous les Ontariens et Ontariennes n’ont jamais passé une nuit en camping et 74 % des nouveaux Canadiens et Canadiennes sondés par Parcs Ontario ont déclaré qu’un cours pratique sur le camping serait important s’ils songeaient à faire une visite dans un parc. Et donc, Parcs Ontario a lancé le programme Aprendre à camper dans les parcs provinciaux de la région de Toronto en 2011, et depuis, plus de 4 000 personnes ont participé au programme offert dans neuf parcs provinciaux partout en Ontario. Les commentaires ont été phénoménaux, 99 % des participants déclarant avoir amélioré leurs compétences de camping et acquis suffisamment de confiance en eux pour camper par eux-mêmes. Et ce qui suit n’est qu’un témoignage de participant parmi tant d’autres :

« À mon avis, cette expérience a été l’une des meilleures de ma vie. Des gens de tous les milieux, rassemblés pour apprendre quelque chose qui est la quintessence même de la nature canadienne. Aller camper peut être une idée très intimidante. Ce programme m’a vraiment apporté la confiance nécessaire pour faire plus d’activités dans les parcs de l’Ontario. J’en ai parlé – et je continuerai de le faire – à quiconque veut bien l’entendre. Je pense que c’est un programme important et une noble cause. »

Animés par du personnel en chef, les ateliers sur la façon de passer deux jours dans un parc montrent aux nouveaux campeurs comment installer leur campement, comment faire un feu de camp et comment cuisiner sur un réchaud de camping. Presque tout l’équipement requis est fourni.