Une personne pagayant dans un canot

Relever le Défi 30×30 durant une période difficile

Au cas où cela vous aurait échappé, le 1er août, j’ai donné le coup d’envoi au Défi 30×30 de Santé des parcs, santé des populations!

Il vous suffit de sortir 30 minutes pendant 30 jours pour connaître les nombreux bénéfices qu’offre la nature!

Bien des recherches indiquent que c’est bon pour nous de passer du temps en plein air. Mais comment pouvons-nous sortir en toute sécurité cet été, particulièrement en respectant les directives de la santé publique et en évitant les grands rassemblements ou les aires bondées?

Voici cinq conseils pour relever le Défi 30×30 tout en restant en sécurité et en santé :

1. Allez-y en solo

Planifiez des activités que vous pouvez faire seul ou au sein de votre bulle sociale.

Une personne en train de pêcher

Une marche matinale au parc local ou une promenade en vélo sur une piste urbaine ou rurale sont d’excellentes options pour sortir en évitant les foules.

2. Visez des visites hors des heures achalandées

Planifiez une aventure en plein air un jour de semaine, le matin ou le soir, pour profiter d’un moment où les lieux sont moins achalandés.

Deux personnes jouant aux cartes à la plage

Les plages locales et les parcs provinciaux situés plus au sud sont très achalandés durant les fins de semaine – tout le monde recherche une connexion avec la nature en ce moment.

Nous avons mis en place des mesures visant à éviter l’affluence et à promouvoir la distanciation physique dans les espaces et les bâtiments des parcs durant les périodes achalandées en limitant le nombre de gens pour les visites d’une journée dans certains parcs provinciaux. Cela comprend la limitation du nombre de permis de véhicule vendus chaque jour.

Comme bon nombre de parcs atteignent leur capacité d’accueil durant les fins de semaine, c’est donc une bonne idée de vérifier les mises à jour en ligne avant de faire une longue promenade en voiture.

3. Sortez des sentiers battus (mais restez sur le sentier!)

Il y a beaucoup d’espace à explorer en Ontario, y compris des sentiers paisibles le long de ravins, des aires de conservation vertes et pittoresques, et plus de 300 parcs provinciaux.

Une personne marchant avec un chien

Faites des recherches en ligne ou demandez à des voisins et à des amis quel est leur lieu d’aventure en plein air local favori, et partez le découvrir!

Il y a de bonnes chances que les endroits moins connus soient moins achalandés.

4. Variez les activités!

Le but du Défi 30×30 est de sortir de façon constante dans la nature. Toutefois, vos activités peuvent être très variées!

Une personne faisant voler un cerf-volant

Faites du yoga à l’extérieur une journée, puis une promenade en vélo la journée suivante. Promenez-vous dans un parc local en comptant le nombre de différentes espèces que vous voyez, ou planifiez un mini voyage à l’un des 250 000 lacs de l’Ontario, ou à l’une des rivières ou l’un des cours d’eau qui s’étendent sur 500 000 km.

Mettez au défi les membres de votre famille ou des amis virtuels de participer à un concours de photographies de la nature, et faites une promenade en prenant des photos dans un espace vert.

En variant vos activités, vous pourrez choisir des options où la distanciation physique est plus facile.

5. Faites preuve de souplesse

Peut-être que, une fois arrivé à destination, vous trouvez que le lieu est trop achalandé pour que vous vous sentiez à l’aise. C’est correct!

Un couple assis sur des marches

Ayez un plan de secours pour éviter les déceptions.

Il est toujours temps de participer

Il y a d’innombrables façons de sortir ce mois-ci, et ce ne sont que quelques-unes des façons de rendre le Défi 30×30 moins difficile!

Profitez-en et n’oubliez pas de nous identiqueter dans vos aventures en plein air! #SPSP #Défi30x30