Navigation de plaisance sous la pluie

Luttez contre les espèces envahissantes! Nettoyez, videz et séchez votre bateau

Le billet d’aujourd’hui nous vient de nos amis de l’Invasive Species Centre (en anglais seulement).

L’Ontario abrite de merveilleux lacs, rivières et ruisseaux. Malheureusement, certains de ces cours d’eau renferment des espèces envahissantes aquatiques telles que la moule zébrée ou la moule quagga.

Ces espèces peuvent se propager d’un cours d’eau à un autre par l’entremise d’un bateau qui n’a pas bien été nettoyé, vidé et séché entre les utilisations.

Les formes microscopiques de ces moules, appelées larves véligères, peuvent survivre dans l’eau stagnante d’un bateau pendant des semaines. Si cette eau stagnante se mélange à l’eau d’un cours d’eau sur lequel vous naviguez, ce cours d’eau pourrait éventuellement devenir infesté.

Il existe trois étapes simples pour empêcher la propagation d’espèces envahissantes aquatiques et de maladies :

Nettoyer

Deux bateaux sur le rivage

Nettoyez et inspectez votre bateau, votre remorque-bateau et votre équipement. Retirez toute la boue, le sable et les matières végétales avant de quitter le rivage. Rincez, frottez ou lavez sous pression votre bateau, kayak ou canot loin des collecteurs d’eaux pluviales, des fossés ou des cours d’eau.

Vider

Sur le sol, avant de quitter le cours d’eau, videz l’eau des seaux à appâts, des ballasts, des cales, des glacières, des compartiments internes, des pompes de vivier et des bateaux non motorisés en renversant ou en inclinant le bateau, en ouvrant les compartiments et en retirant les sièges, si cela est nécessaire.

Sécher

La gardienne du parc discute avec des plaisanciers

Séchez complètement le bateau et l’équipement entre les voyages pour permettre aux endroits mouillés de votre bateau de sécher à l’air, laissez les compartiments ouverts et épongez l’eau stagnante.

Apprenez-en davantage sur ces  poissons et invertébrés  envahisseurs et ces plantes aquatiques envahissantes indésirables ainsi que sur la façon dont vous pouvez aider à les tenir à l’écart des parcs et d’autres zones protégées de l’Ontario à l’Invasive Species Centre.