Le ciel nocturne

Les yeux vers le ciel – septembre

Bienvenue à la série « Les yeux vers le ciel » de Parcs Ontario. La présente série abordera un vaste éventail de sujets astronomiques, et particulièrement ce qu’on peut voir dans le ciel pur de nos parcs provinciaux.

De nombreuses personnes considèrent que septembre est le plus beau mois de l’année pour profiter du grand air en Ontario.

Les insectes sont presque tous partis et les températures diurnes sont plus fraîches, la météo est donc idéale pour des activités exténuantes, telles que la randonnée ou le canotage. Sans compter que les feuilles commencent à se parer des magnifiques couleurs de l’automne.

Les jours étant beaucoup plus courts, le ciel nocturne est plein de splendeurs célestes que, nous l’espérons, vous prendrez plaisir à découvrir dans la présente édition de la série « Les yeux vers le ciel ».

Voici nos faits saillants de l’astronomie pour septembre 2021 :

Le soleil

Le soleil poursuit sa baisse apparente d’altitude alors qu’il atteint l’équinoxe d’automne le 22 septembre à 17 h 22.

Ce phénomène se remarque surtout en soirée lorsque, à la mi-août, il semble se passer plus de temps entre la fin du dîner et le crépuscule. Par rapport à la fin septembre, nous avons à peine fini de faire la vaisselle que le crépuscule tombe!

Un lac adjacent à une forêt où les feuilles changent de couleur, le tout sous un ciel bleu et un soleil brillant

Pour ceux d’entre nous qui comptent sur la lumière du jour pour pagayer jusqu’à l’emplacement de camping éloigné du bord du lac ou pour franchir la dernière crête avant de s’installer pour la soirée, savoir quand le soleil se couche est important.

Heures du lever et du coucher du soleil

1er septembre 15 septembre 30 septembre
Lever de soleil 6 h 47 7 h 04 7 h 23
Milieu du jour 13 h 25 13 h 28 13 h 15
Coucher de soleil 20 h 03 19 h 36 19 h 07

La lune

La lune captive depuis longtemps les observateurs de tous les âges. Même une paire de petites jumelles révéleront les cratères de la lune.

Photo d’une pleine lune.

Les phases de la lune en septembre sont les suivantes :

phases de la lune

Dernier croissant : 2 septembre
Nouvelle lune : 7 septembre
Premier croissant : 11 septembre
Premier quartier : 13 septembre
Lune gibbeuse croissante : 17 septembre
Pleine lune : 20 septembre
Lune gibbeuse décroissante : 24 septembre
Dernier quartier : 29 septembre

Saviez-vous que de nombreux enseignements des Premières Nations, notamment du peuple Anishinaabe et du peuple Haudenosaunee, utilisent le dos de la carapace d’une tortue comme calendrier lunaire ? Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les planètes – le retour de Saturne et Jupiter

Saturne et Jupiter continuent d’offrir un spectacle impressionnant.

Au milieu du mois, Saturne est l’un des objets les plus brillants dans le ciel, plein sud vers 22 h 30.

Jupiter est très visible tout le mois et constitue un objet spectaculaire dans un télescope ou des jumelles. Elle sera plein sud vers 23 h 30 au milieu du mois et, si elle est observée au-dessus de l’eau, elle projettera un beau reflet dans le calme de la nuit.

Jupiter compte au moins 80 lunes, mais les quatre plus brillantes sont spectaculaires et peuvent être visibles à l’œil nu si vous savez où regarder et réduisez l’éblouissement de Jupiter.

Vue simulée de Jupiter et de ses quatre lunes les plus brillantes
Vue simulée de Jupiter et de ses quatre lunes les plus brillantes (Jupiter est le plus gros élément au centre).

Ces lunes sont superbes à voir dans un télescope, mais même des jumelles de bonne qualité pour l’observation des oiseaux vous permettront de les voir danser autour de Jupiter.

Comme Jupiter tourne sur elle-même en 10 heures, vous pouvez voir ces lunes parcourir au moins le quart de sa circonférence pendant la période la plus sombre de l’année (de la fin de l’automne au début du printemps).

Ces quatre lunes ont été découvertes par Galileo Galilea au début des années 1600, mais elles n’ont cessé depuis de captiver les scientifiques.

Aujourd’hui, d’importantes données probantes indiquent que des quantités massives d’eau liquide pourraient exister sur deux de ces lunes galiléennes, Europe et Ganymède. Les données suggèrent que Ganymède pourrait contenir plus d’eau sous sa surface gelée que tous les océans de la Terre réunis.

Les futures missions interplanétaires depuis la Terre s’emploieront à étudier cet environnement étrange si lointain. Dans un avenir pas si lointain, peut-être découvrirons-nous que nos parcs ne sont pas les seuls à abriter de la vie dans les lacs!

Pour en savoir plus sur ces deux planètes étonnantes, consultez ce blogue!

Les constellations en vedette

Dans les constellations en vedette d’août, nous avons parlé du Sagittaire, du Capricorne et du Dauphin.

L’édition de septembre est sous le thème de l’eau.

Diagram of September constellations.

Nous discuterons de Pégase le cheval ailé (l’orignal ou le terrain de base-ball), du Verseau le porteur d’eau et du Poisson austral.

Le saviez-vous?

…la vitesse de la lumière et du son peuvent nous donner énormément de renseignements utiles? Qui s’appliquent même lorsque nous sommes en camping?

Consultez notre billet « Comprendre les vitesses de la lumière et du son » afin de savoir comment mettre en application les connaissances pour rester en toute sécurité lorsque nous sommes en camping.

Ceci complète notre examen du ciel de septembre. Revenez le mois prochain pour en savoir davantage sur notre galaxie et les étoiles d’octobre.