Les cygnes siffleurs de Pinery

Imaginez que vous êtes dans le parc provincial Pinery.

Vous fermez les yeux et savourez la paix de la nature qui vous entoure. Et tout à coup le silence est rompu par un ioulement strident! Ce son incroyable est produit par des milliers d’oiseaux qui ioulent ensemble en volant au-dessus du parc à la recherche de leur prochaine aire d’alimentation.

Cette expérience inoubliable vous est gracieusement offerte par le Cygne siffleur.

Halte migratoire

Photo : Alf Rider

Le parc provincial Pinery est situé à environ trois heures à l’ouest de Toronto.

Si vous visitez Pinery en mars, vous aurez peut-être la chance de voir et d’entendre jusqu’à 60 000 Cygnes siffleurs en route vers leurs aires de reproduction dans l’Arctique.

Les cygnes qui ont quitté leurs quartiers d’hiver méridionaux dans la baie de Chesapeake et qui se dirigent vers le nord, sont engagés dans une course contre la montre pour atteindre la baie d’Hudson, leur aire de reproduction finale.

Mais n’attendez pas car les cygnes seront probablement partis la dernière semaine de mars ou la première d’avril. S’il y a trop de neige, il se peut qu’ils se contentent de survoler Pinery ou s’arrêtent en plus petit nombre.

Pinery affichera des mises à jour à la minute près sur les arrivées de cygnes sur Twitter, Facebook et le site Web de Parcs Ontario. Vous pouvez aussi appeler le parc au 519-243-2220.

Un périple séculaire

Tundra Swans
Cygnes siffleurs survolant la tourbière Thedford près du parc provincial Pinery

Pour Alistair Mackenzie, chargé des programmes éducatifs du patrimoine naturel, la migration des Cygnes siffleurs est fascinante.

Les cygnes suivent le même itinéraire que les glaciers lorsqu’ils ont reculé vers le nord après la dernière période glaciaire. Pendant des milliers d’années, les Cygnes siffleurs ont nidifié et se sont reproduits dans des conditions semblables à celles de l’Arctique. Actuellement, ces conditions se retrouvent dans la baie d’Hudson. Cependant, il y a des milliers d’années, elles auraient existé dans cette zone du sud de l’Ontario. Lorsque les glaces se sont retirées vers le nord, les cygnes les ont suivies.

Maintenant, leurs voies de migration suivent pour l’essentiel le trajet de ce retrait. Ils voleront le plus au nord possible pour trouver des aires migratoires comme Pinery. Ils s’y installeront pour une période de plusieurs heures ou de plusieurs jours, afin de refaire leurs forces. Ils se reposeront, se nourriront et se prépareront à la prochaine étape de leur voyage.

« C’est un merveilleux spectacle naturel à observer. Cela me donne un sentiment d’humilité quand je pense à quel point nos vies sont faciles », a déclaré Alistair.

Plutôt sympa, non?

Quelques faits intéressants sur les Cygnes siffleurs

Tundra Swans

  • Les cygnes ont une envergure de 52 po. (132 cm) et une masse corporelle de 14,4 livres (6 600 g).
  • Les Cygnes siffleurs possèdent plus de 28 000 plumes. C’est l’oiseau possédant le plus grand nombre de plumes de toutes les espèces connues sur la planète! Il n’est pas étonnant qu’ils se rendent dans le nord chaque été – c’est comme s’ils portaient un manteau de duvet toute l’année!
  • Selon le Sibley Guide to Birds of North America, leur chant est un « klouuu » ou « kwouuu » mélancolique et clair évoquant un ululement ou un aboiement.
  • Les Cygnes siffleurs pondent une seule couvée de trois à sept œufs.

Un moment agréable pour toute la famille

swans

Le retour des cygnes siffleurs est une expérience qui plaira à toute la famille.

Les tout petits adoreront qu’on leur raconte que les cygnes voyagent en famille, amenant avec eux les bébés de l’année antérieure pour cet important périple. Faites-en un jeu en demandant à vos enfants de repérer les bébés grâce à leur cou grisâtre. Demandez-leur aussi de deviner ce que les cygnes mangent! La réponse? Des restes de cultures agricoles comme des graines de soja, du maïs ainsi que des mollusques et des escargots.

Veillez à vous vêtir chaudement pour observer les cygnes et apportez des jumelles au cas où. Le personnel du parc sera à votre disposition au centre d’accueil les week-ends et pendant le congé de mars (12-16 mars 2018).

Il y a bien d’autres choses intéressantes à voir à Pinery. Jetez un coup d’œil!