Les aurores boréales

Les magnifiques aurores boréales sont un spectacle incontournable pour tous les amoureux de la nature.

Mais saviez-vous qu’elles sont causées par des particules chargées venant du Soleil?

Aurore boréale est le nom donné à une bande ou un rideau souvent éthérés de faible lumière que l’on voit vers l’horizon septentrional. Généralement, la lumière est si faible que la pollution lumineuse, même celle d’une petite ville, peut la masquer.

Cependant, dans le ciel sombre de beaucoup de nos parcs provinciaux, les aurores boréales peuvent être spectaculaires.

La science des aurores boréales

Diagram of sun and light in space

La lueur magique des aurores boréales se produit lorsqu’un plasma de particules chargées émanant du soleil est poussé par le vent solaire et interagit avec le champ magnétique de la Terre, ou magnétosphère. Cela crée un intense courant magnétique.

Lorsque d’importantes quantités de particules chargées sont en cause, le champ magnétique de la Terre peut devenir si comprimé qu’il n’est plus en mesure de dévier toute la matière hors de notre atmosphère. Les particules chargées pénètrent alors dans l’atmosphère et, comme une enseigne au néon, se chargent et excitent les gaz atmosphériques. C’est la lueur résultant de la présence de gaz chargé qui crée la lumière que nous voyons.

Les couleurs des aurores boréales peuvent être diverses et magnifiques. L’oxygène et l’azote, lorsqu’ils sont excités par l’énergie, produisent différentes couleurs. En outre, la hauteur de l’aurore boréale affecte le rapport entre l’oxygène et l’azote mélangeant certaines des couleurs.

Le soleil a un cycle d’activité plus ou moins forte de 11 ans. Lorsque le soleil est particulièrement actif, davantage de matière est libérée dans l’espace, se dirigeant parfois vers la Terre.

Malheureusement, nous approchons du minimum d’activité (minimum solaire)  et il est improbable, mais pas impossible, que nous voyions de belles aurores boréales cette année depuis nos latitudes.

Mythes et légendes

An arc northern lights

Les Inuits ont de nombreuses histoires sur les aurores boréales. Certains Inuits disent que les aurores boréales (qu’ils appellent arsaniit) étaient des feux qu’utilisaient leurs ancêtres pour éclairer le chemin emprunté par les âmes des morts. D’autres croyaient que les lumières étaient les esprits de leurs ancêtres jouant à un jeu comme le soccer.

Beaucoup d’Inuit le long de la côte ouest de la baie d’Hudson assurent qu’on peut prédire le temps d’après les aurores boréales. Si on voit une lueur régulière bas dans le ciel, ou un arc de lumière, le temps sera beau.

Band northern lights

Toutefois, si on voit une aurore boréale du type rideau ou bande dynamique, le temps seras mauvais.

Autres aurores

Planets with aurora borealis
Photo : NASA / télescope spatial Hubble

La Terre n’est pas le seul endroit où se produisent des aurores. Diverses sondes spatiales en ont vu sur Jupiter et Saturne. Pour que se produise une aurore boréale, il suffit d’avoir un champ magnétique (tant Jupiter que Saturne en ont de très forts), et des molécules d’air à exciter.

Photo: NASA / HST

Il y a un autre endroit où nous avons vu des aurores boréales depuis l’espace. C’est notre propre planète!

L’image ci-dessus montre une aurore vue depuis la Station spatiale internationale (SSI).

Avez-vous déjà vu une aurore boréale dans un parc provincial?

Northern lights over lake and forest

Envoyez-nous vos photos sur les médias sociaux!

Pour en apprendre davantage sur l’astronomie de mars, visitez notre billet Les yeux vers le ciel.