La Tortue serpentine

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par David LeGros, spécialiste des programmes éducatifs du patrimoine naturel dans le parc provincial Algonquin.

J’ai passé une grande partie de ma jeunesse dans des bottes de caoutchouc, obsédé par la nature. J’étais toujours à la recherche de plantes et d’animaux intéressants.

Quelques créatures m’ont toujours inspiré, alors comme aujourd’hui.

En haut de ma liste : la Tortue serpentine.

La taille de la Tortue serpentine

snapping turtle on stump in water

Sérieusement, comment ne pas être impressionné? Cet énorme reptile a une grosse carapace sombre recouverte d’algues, une longue queue couverte de crêtes comme les dinosaures, des pattes grosses comme vos mains et un long cou avec une grosse tête, et il peut s’élancer à la vitesse de l’éclair pour se nourrir ou s’il est menacé.

La présence physique d’une Tortue serpentine est véritablement impressionnante. Toutefois, si c’est tout ce qui nous impressionne, c’est comme si nous jugions un livre par sa couverture.

swimming turtleUne fois, depuis un emplacement de camping éloigné, j’ai pu observer une énorme Tortue serpentine mâle passer en nageant;  on aurait dit une ballerine aquatique en armure – gracieuse et légère.

C’était difficile d’imaginer ce que cette tortue avait pu voir au cours de sa vie. Elle était peut-être là lors de la création du parc provincial Algonquin en 1893. Depuis, elle a regardé les draveurs pousser des pins blancs sur les rivières, célébré le centenaire du Canada et ignoré totalement l’ascension des Biebs.

J’étais déjà séduit par les Tortues serpentines, mais après cette vision, je suis devenu un défenseur passionné des tortues.

Claquements de bec

Les choses importantes d’abord : il faut s’intéresser à la morsure de la Tortue serpentine.

Hands holding up snapping turtle to show its belly.

Contrairement à la plupart des tortues, qui ont pour se protéger une dure carapace double (dossière et plastron), la Tortue serpentine a une carapace supérieure normale, mais une carapace inférieure minuscule laissant ses pattes charnues exposées. Mais la plupart des autres tortues, quand on les rencontre sur la terre ferme, se réfugient sous la protection de leur carapace.

La Tortue serpentine ne fuit pas et peut claquer du bec à votre endroit. Il vaut mieux la laisser tranquille. Les tortues ne sont pas très rapides hors de l’eau et se sentent plus vulnérables.

Les grosses Tortues serpentines sont des survivantes

Close up of baby snapping turtle.

La Tortue serpentine a besoin de beaucoup de temps pour atteindre l’âge adulte, soit une vingtaine d’années. Elle continue de croître lentement tout au long de sa vie, et peut avoir une carapace de plus de 30 cm de longueur. Certaines dépassent même les 40 cm!

La Tortue serpentine peut peser jusqu’à 20 kg, ce qui est vraiment énorme. À ce poids, la tortue peut être très vieille, et avoir peut-être même plus de 100 ans.

Contrairement à beaucoup d’autres espèces de tortues, le mâle est plus gros que la femelle. C’est parce que les mâles se battent pour obtenir les faveurs des femelles. Plus ils sont gros, plus ils sont des rivaux puissants.

La mère tortue choisit son nid avec soin

Snapping turtle resting in sand.

Certaines Tortues serpentines femelles peuvent parcourir jusqu’à 8 km – dans un sens – pour trouver un emplacement convenable pour un nid. Elles traversent des lacs ou des rivières à la nage, et affrontent même le danger en se déplaçant sur la terre ferme.

Au site de nidification, généralement un endroit ensoleillé et sablonneux, la tortue creuse un trou avec ses pattes de derrière (tout ça sans regarder!) et pond de 20 à 40 œufs dans le sable humide. Puis elle les enfouit, et c’est tout. Le soleil se charge de réchauffer le sable et de couver les œufs.

Ne retenez pas votre respiration!

Quand on vit sous l’eau, il faut parfois retenir sa respiration. La Tortue serpentine excelle à cet exercice.

Comme c’est un reptile à sang froid, son métabolisme est déjà bas et ses besoins en oxygène sont donc bien moindres que ceux d’un mammifère de la même taille. Cela signifie qu’elle peut retenir ss respiration assez longtemps, bien au-delà de 10 minutes.

A man holds a very large snapping turtle.

L’hiver, les tortues hibernent sous la glace, ce qui veut dire qu’elles n’ont pas accès à la surface pour respirer.

Qu’est-ce qui se passe alors?

Eh bien, quand la température baisse, la tortue a moins besoin d’oxygène. Elle se trouve une place au fond d’un lac ou d’un étang, peut-être coincée entre des pierres ou des rondins, ou dans un espace sous une berge. Elle y passe l’hiver sans respirer, ce qui peut durer jusqu’à six mois!

Elle a une arme secrète – son arrière-train. Absorbant de petites quantités d’eau par son cloaque (le derrière de la tortue), elle peut absorber un peu d’oxygène de l’eau, et relâcher du dioxyde de carbone.

Les tortues ont besoin de votre aide!

Les tortues ont besoin d’aller d’un lieu à un autre pour nidifier, ou pour trouver de la nourriture, un mâle ou une femelle pour s’accoupler ou un lieu d’hibernation. Parfois, elles traversent un chemin.

Snapping Turtle,

Malgré toutes leurs adaptations ingénieuses, elles ignorent qu’il est bon de regarder des deux côtés avant de traverser une route. De toute façon, ça ne donnerait peut-être pas grand-chose, car elles se déplacent trop lentement. Beaucoup se font écraser par des voitures chaque année en Ontario, même dans des endroits protégés comme des parcs provinciaux.

Si vous en voyez une traverser la route, vous pouvez l’aider :

  • En la saisissant par l’arrière de la carapace (jamais la queue) et en la transportant à travers la route
  • En la surveillant et en veillant à ce qu’elle traverse en toute sécurité une route tranquille
  • En la mettant doucement dans une boîte, dans un bac ou sur une couverture, et en la traînant à travers la route

Assurez-vous toujours que la voie est libre et que vous pouvez le faire en toute sécurité. Vous ne voulez pas être vous-même victime d’un accident. Transportez toujours la tortue dans la direction où elle se déplaçait; elle sait où elle doit aller.

Man holds large snapping turtle.

Voir une Tortue serpentine nidifiant sur le rivage ou passant devant un emplacement de camping constitue une rencontre incroyable avec un animal sauvage. Ses adaptations uniques, sa taille et sa longévité en font une des créatures les plus étonnantes de nos paysages.

Je crois que cette tortue est un animal emblématique de nos espaces sauvages et nous rappelle le temps passé. Elle nous incite à protéger à long terme nos étendues naturelles.