LA PROVINCE LIMITE L’ACCÈS AU PARC PROVINCIAL MISSINAIBI

Le 7 septembre 2005

LA PROVINCE LIMITE L’ACCÈS AU PARC PROVINCIAL MISSINAIBI
Des mesures de précaution sont prises pour assurer la sécurité du public

TORONTO – Par mesure de précaution, le gouvernement de l’Ontario a décidé de limiter l’accès à certaines zones sauvages du parc provincial Missinaibi à la suite de l’attaque d’un ours. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui David Ramsay, ministre des Richesses naturelles.

À 17 h 30 le 6 septembre, une campeuse a été tuée par un ours sur un emplacement de camping sauvage situé au bord du lac Missinaibi. Ayant subi des lacérations importantes à la suite de l’attaque, un campeur a été transporté à l’hôpital St. Joseph de Sudbury par hélicoptère.

«Nous présentons nos condoléances aux familles des deux personnes et nos pensées les accompagnent en ce moment, a déclaré M. Ramsay. Dans l’intérêt général, nous limitons l’accès de certains secteurs du parc jusqu’à nouvel ordre. »

Des agents de protection de la nature du ministère et la Police provinciale de l’Ontario suivent actuellement la trace de l’ours avec des unités canines. Le ministère se sert également d’un hélicoptère pour localiser les campeurs se trouvant dans les zones sauvages du parc et leur demander de s’éloigner du lieu de l’incident et gagner le terrain de camping organisé.

Jusqu’à nouvel ordre, les points d’accès suivants menant dans l’arrière-pays seront fermés aux campeurs et aux utilisateurs de jour:

  • L’accès par le lac Missinaibi à partir du terrain de camping Barclay Bay. Le terrain de camping organisé reste ouvert.
  • L’accès à partir de la ville de Missinaibi par la route ou la ligne de chemin de fer CPR (automotrice Budd) menant aux lacs Crooked et Dog.
  • L’accès par la ligne de chemin de fer CPR au lac Balkow.

Bien que les attaques d’ours soient extrêmement rares, on rappelle aux personnes campant dans les parcs provinciaux, surtout dans le Nord et le Centre de l’Ontario, qu’il est nécessaire de prendre des précautions lorsque des ours fréquentent le secteur. Depuis 1991, les parcs provinciaux ont accueilli plus de 120 millions de visiteurs sans avoir enregistré d’accident mortel lié à l’attaque d’un ours. Le dernier en date dans un parc provincial de l’Ontario remonte à 1991 au parc Algonquin.

Sources :
Médias seulement :
Anne-Marie Flanagan
Bureau du ministre
416-327-0654

Lyne Gagnon-Ruscio
Ministère des Richesses naturelles
705- 945-6735

Available in English
www.mnr.gov.on.ca