Second acte de l’intensité des couleurs automnales dans le parc Algonquin : le jaune doré

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Ian Shanahan, spécialiste en éducation, patrimoine naturel au parc provincial Algonquin.

 L’« Algonquin’s blazing landscape (le paysage enflammé du parc Algonquin) » est une expression utilisée pour décrire le parc provincial Algonquin quand ses couleurs d’automne sont à leur intensité maximale, c’est-à-dire quand les flancs de la majorité des collines longeant la Route 60 semblent enflammés par les rouges et les oranges vifs des érables à sucre et rouges.

Continue reading Second acte de l’intensité des couleurs automnales dans le parc Algonquin : le jaune doré

Cinquante nuances de geai gris au parc Algonquin : le phénomène de la reproduction hivernale bat son plein

Prenez vos jumelles, votre appareil photo ou votre téléphone intelligent, remplissez un sac plein de pain, de fromage et de raisins. Le monde fascinant de la saison hivernale des amours du geai gris (aussi mésangeai du Canada) est actuellement à découvrir au parc Algonquin. Et si vous êtes chanceux (comme le sont la plupart des fanatiques du geai gris), ces adorables et sociables oiseaux viendront se nourrir dans votre main.

« Les geais gris sont des oiseaux fascinants », de dire le naturaliste du parc Algonquin à la retraite, Dan Strickland. « Ils sont très confiants et apprennent rapidement que les gens peuvent être une source de nourriture, et donc ils viennent voir les gens au lieu du contraire. Ils sont souvent apprivoisés et viennent se poser sur vos mains. »

Cette visiteuse du parc Algonquin est ravie qu

Continue reading Cinquante nuances de geai gris au parc Algonquin : le phénomène de la reproduction hivernale bat son plein