De camp de prisonniers de guerre à parc provincial

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Laura Myers, spécialiste du marketing à Parcs Ontario.

Il y a environ 71 ans, l’emplacement du terrain de camping du parc provincial Neys avait l’air bien différent d’aujourd’hui.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le secteur connu maintenant sous le nom de parc provincial Neys était appelé Neys Camp 100 (camp no 100 de Neys).

À l’époque, au lieu de campeurs, on y trouvait surtout des prisonniers de guerre (PG) allemands haut gradés. Le camp a fonctionné de 1941 à 1946.

Continue reading De camp de prisonniers de guerre à parc provincial

Célébration du solstice d’été à Killbear

Aanii kinaweya! Bonjour à tous!

Christine King n’dizhinikaaz, Wasauksing n’doonjibaa. Je m’appelle Christine King et je suis de la Première Nation Wasauksing. Je suis naturaliste à Killbear et j’ai déjà appris énormément de choses au cours de mon premier mois dans le parc.

Quelle belle journée nous avons eue ici au parc provincial Killbear  pour la Journée nationale des Autochtones (ou, comme elle est appelée maintenant : Journée nationale des peuples autochtones), le 21 juin 2017!

Continue reading Célébration du solstice d’été à Killbear

D’où la baie Pancake tire-t-elle son nom?

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par — vous l’avez deviné — parc provincial Pancake Bay.

D’où la baie Pancake (la baie des crêpes) tire-t-elle son nom? Il y a autant de réponses que de personnes interrogées.

Si vous demandez à une personne du coin, elle vous donnera une version de l’histoire. Si vous demandez à un naturaliste du parc Pancake Bay, il vous en donnera une autre. Et si vous interrogez un enfant, il vous répondra que c’est parce que la plage est plate comme une crêpe 😉

Mais peu importe la personne interrogée, le nom a une étroite relation avec les voyageurs.

Continue reading D’où la baie Pancake tire-t-elle son nom?

Mât totémique de paix et réconciliation dans le parc provincial Algonquin

En octobre 2015, les Algonquins de l’Ontario ont érigé un majestueux mât totémique surplombant l’entrée Est du parc Algonquin. Un aîné algonquin l’a sculpté dans du bois de pin blanc presque aussi ancien que le parc.

Une histoire accompagne ce don, une histoire pour tous.

Continue reading Mât totémique de paix et réconciliation dans le parc provincial Algonquin