Partenariat de portage au parc provincial Quetico

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Chris Stromberg, spécialiste intérimaire des opérations en arrière-pays au parc provincial Quetico et coordonnateur pour Heart of the Continent.

Au mois d’août dernier, des équipes de gardes de parc dans l’arrière-pays et les zones sauvages du parc provincial Quetico et du Kawishiwi Ranger District de la Superior National Forest se sont associées pour maintenir et améliorer un certain nombre de sentiers de portage communs le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis près du lac Carp et du lac Knife.

.

Continue reading Partenariat de portage au parc provincial Quetico

5 courtes excursions dans l’arrière-pays

Il ne vous reste plus une seule journée de vacances, mais vous mourez tout de même d’envie de vivre une aventure de qualité dans l’arrière-pays?

Ces cinq escapades d’un week-end vous permettront de profiter pleinement de la solitude de l’arrière-pays de l’Ontario, tout en étant de retour au bureau de bonne heure et plein d’entrain le lundi matin.
Continue reading 5 courtes excursions dans l’arrière-pays

Les 10 meilleures raisons de pagayer dans les espaces sauvages du Nord-Ouest

Le billet d’aujourd’hui provient de Barb Rees, spécialiste des programmes éducatifs du patrimoine naturel / du marketing auprès de Parcs Ontario.

Votre défi, si vous acceptez de relever, est de pagayer et de camper au moins trois nuits  consécutives dans chacun des parcs provinciaux Quetico, Wabakimi et Woodland Caribou d’ici le 15 octobre 2019.

Pourquoi? Consultez nos dix meilleures raisons de ne pas manquer les espaces sauvages du Nord-Nord.

Continue reading Les 10 meilleures raisons de pagayer dans les espaces sauvages du Nord-Ouest

La science citoyenne dans l’arrière-pays en pagayant ou en marchant

Ce billet été rédigé par David LeGros, naturaliste au parc provincial Algonquin.

Êtes-vous du type à explorer? Vous vous rendez dans les parcs en voyage de découverte, vous avez hâte de savoir ce qui se trouve au prochain lac, au coin du portage, ou bien de voir ce qui se pointera sur votre terrain de camping?

Moi aussi. J’adore explorer l’arrière-pays en excursion de canot, et j’aime apprendre à connaître le parc Algonquin un peu plus à chaque visite. Je suis également un naturaliste passionné; par conséquent, j’aime identifier ce que j’observe lorsque j’explore (et non, je ne connais pas toutes les espèces).

Dernièrement, je suis devenu obsédé par l’application iNaturalist (demandez à mon épouse). Ainsi, lors de la planification de notre dernière excursion en canot, j’ai tout doucement dirigé l’itinéraire en fonction d’endroits où des amateurs de la nature avaient précédemment signalé des observations. Pour la gloire, mais également pour des raisons véritables/pertinentes.

Continue reading La science citoyenne dans l’arrière-pays en pagayant ou en marchant