Wabakimi : la terre des fantômes gris

Le billet d’aujourd’hui provient de Shannon Walshe, biologiste au parc provincial Wabakimi.

Je suis certaine que ces curieux animaux, jetant un coup d’œil entre les arbres, nous surveillaient alors que nous passions devant en pagayant.

Nous savons qu’ils existent, mais comme on les voit si rarement, on les appelle les « fantômes gris ».

Le parc provincial Wabakimi abrite la créature insaisissable connue sous le nom de caribou des bois, à l’extrémité la plus au sud de son aire de répartition.

Continue reading Wabakimi : la terre des fantômes gris

Les résolutions du Nouvel An d’un amateur de nature

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Alistair MacKenzie, superviseur des programmes éducatifs du patrimoine naturel au parc provincial Pinery.

Alistair at PineryEn commençant une nouvelle année, beaucoup d’entre nous prennent des résolutions personnelles pour s’améliorer ou pour aider leurs familles et leurs communautés.

Je prendrai plusieurs résolutions (ah! ces maudits beignets glacés à la crème sure!), mais en plus, je choisis 2020 pour prendre quelques résolutions relativement aux parcs et aux aires protégées.

Comme je travaille et me divertis dans les nombreux paysages fabuleux des parcs de l’Ontario, c’est là que je ferai le gros de mes efforts, mais je ne prévois pas de les limiter… j’y inclurai tous les espaces verts que je pourrai trouver!

Je ne suis qu’une personne, et je vous encourage donc à faire votre part. Vous voudrez peut-être dresser votre propre liste, mais nos parcs ont certainement besoin de l’aide de tous. Envisagez de faire quelque chose pour nos aires protégées.

Continue reading Les résolutions du Nouvel An d’un amateur de nature

Améliorer la biodiversité dans les plantations d’arbres de Killarney

Cet article a été rédigé par Connor Oke, interne en marketing à Ontario Parks, d’après l’information fournie par Ed Morris, écologiste de la zone nord-est à Parcs Ontario. 

Lorsque le parc provincial Killarney a été établi en 1964, les gestionnaires de parc ont été confrontés à un problème : que faire des anciens champs faisant partie de propriétés familiales rurales de l’époque comprises dans les limites du parc?

Pour empêcher la propagation des mauvaises herbes, ils ont décidé de planter des arbres, y compris l’épinette blanche et le pin rouge, et de renouveler les forêts.

Continue reading Améliorer la biodiversité dans les plantations d’arbres de Killarney

La lettre d’un naturaliste au Père Noël

Un  de nos naturalistes a laissé sur son bureau sa lettre au Père Noël, et nous vous en présentons une copie, au cas où quelqu’un d’entre vous souhaiterait donner un coup de main au Père Noël cette année.

Cher Père Noël,

Je n’ai pas besoin de grand-chose cette année, car j’ai le privilège de travailler dans un de nos fabuleux parcs provinciaux : Presqu’ile. Peut-être que vous y êtes déjà allé ou que vous avez vu le parc en le survolant?

Il est assez facile à distinguer du haut des airs, faisant saillie comme il le fait sur les rives du lac Ontario. Une multitude d’oiseaux y font escale pour se reposer au cours de leur migration, ce que beaucoup de personnes aiment venir voir. Vous seriez le bienvenu aussi pour vous détendre un moment.

Continue reading La lettre d’un naturaliste au Père Noël