Camping à faible impact dans l’arrière-pays

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Brooke Michell, biologiste au parc de la région caractéristique des Hautes-Terres de Kawartha.

« L’amour des étendues sauvages est davantage qu’un désir ardent de ce qui est toujours inaccessible; c’est également une expression de loyauté envers la terre, cette terre dont nous sommes nés et qui nous fait vivre, le seul paradis que nous connaîtrons jamais, le seul paradis dont nous ayons jamais besoin. » – Edward Abbey

Certains des moments que nous chérissons le plus se déroulent hors des sentiers battus. Dans l’arrière-pays des parcs de l’Ontario, le passionné de randonnée, de canotage et de pêche à la ligne, et l’amoureux de la nature, recherche la solitude. Mais quiconque a déjà campé dans l’arrière-pays sait que ce n’est pas une simple balade.

Les limites physiques sont souvent repoussées lorsqu’on portage en terrain accidenté et qu’on pagaie à travers des plans d’eau balayés par les vents. À ce compte-là, pourquoi le camping dans l’arrière-pays est-il un de nos loisirs préférés?

Continue reading Camping à faible impact dans l’arrière-pays

Relevé des empreintes en hiver

Dans le billet d’aujourd’hui, l’écologiste Corina Brdar nous parle de l’« aspect le plus intéressant de [son] travail ».

Je suis écologiste pour Parcs Ontario. Lorsque les gens me demandent ce que je fais, il ne m’est pas aisé de répondre – mon travail est si diversifié et tellement intéressant.

J’aime donc donner comme exemple ma tâche préférée : le relevé des empreintes de cerfs en hiver.

Continue reading Relevé des empreintes en hiver

Sentier Spruce Fen de Blue Lake

Le billet d’aujourd’hui provient de Maya Oversby, étudiante dans le cadre du programme éducatif du patrimoine naturel au parc provincial Blue Lake.

En tant qu’humains, nous dominons beaucoup de choses. À cause de notre stature, nous manquons souvent certains des éléments les plus magnifiques de la forêt boréale, notamment son écologie des milieux humides.

Ici, à Blue Lake, le sentier Spruce Fen est l’un des sentiers les plus fréquentés qui abritent certaines de nos créatures les plus remarquables et une flore fantastique. Malheureusement, beaucoup passent inaperçues en raison de leur petite taille.

Continue reading Sentier Spruce Fen de Blue Lake

Bonne Journée mondiale des zones humides!

Tourbière oligotrophe ou bog. Marécage. Tourbière basse. Boue, vase et fange…

Ça semble terrible, n’est-ce pas? Quand les réalisateurs de films veulent corser l’action pour leurs personnages, ils les plongent parfois dans un décor de zone humide – pensez à Humphrey Bogart dans le film classique « African Queen », où il se démène jour après jour aux commandes de son bateau pour traverser un marais inextricable.

Les zones humides ont mauvaise réputation, mais elles sont extrêmement importantes pour nous tous.

Sans elles, les choses seraient beaucoup plus difficiles sur la vieille planète Terre. Comme de grosses éponges, elles emmagasinent l’eau nivale et pluviale, puis la libèrent en temps de sécheresse. Elles procurent de riches habitats aux plantes et aux animaux, et créent la « biodiversité » : la diversification de la vie.

Continue reading Bonne Journée mondiale des zones humides!