Partenariat de portage au parc provincial Quetico

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Chris Stromberg, spécialiste intérimaire des opérations en arrière-pays au parc provincial Quetico et coordonnateur pour Heart of the Continent.

Au mois d’août dernier, des équipes de gardes de parc dans l’arrière-pays et les zones sauvages du parc provincial Quetico et du Kawishiwi Ranger District de la Superior National Forest se sont associées pour maintenir et améliorer un certain nombre de sentiers de portage communs le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis près du lac Carp et du lac Knife.

.

Continue reading Partenariat de portage au parc provincial Quetico

Les vestiges du passé de Neys

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Katherine Muzyliwsky, étudiante dans le cadre des programmes éducatifs du patrimoine naturel au parc provincial Neys.

Avant que le parc Neys devienne un parc provincial, il était surnommé le camp no 100 de Neys. Durant la Seconde Guerre mondiale, on y trouvait des prisonniers de guerre allemands au lieu d’heureux campeurs en vacances.

Le parc provincial Neys a servi de camp de prisonniers de guerre de 1941 à 1946, et les édifices ont été détruits en 1953. Depuis ce temps, des artéfacts ont été découverts dans le parc et d’autres ont été généreusement donnés.

Continue reading Les vestiges du passé de Neys

Coup de fouet cervical provoqué par un petit-duc

Dans le billet d’aujourd’hui, Alistair MacKenzie, gestionnaire des programmes éducatifs du patrimoine naturel dans le parc provincial The Pinery, raconte une rencontre dramatique avec un petit-duc maculé.

Nous avions désespérément besoin d’avoir des preuves de la reproduction du petit-duc maculé pour les carrés de notre étude destinée à l’Atlas des oiseaux nicheurs de l’Ontario en 2005.

C’était notre dernière chance, car l’atlas allait clore la période de collecte de données, et j’étais contrarié, puisque j’avais la conviction que le petit-duc maculé se reproduisait effectivement dans le parc, mais malheureusement nous n’avions jamais réussi à nous trouver au bon endroit au bon moment pour le confirmer.

Continue reading Coup de fouet cervical provoqué par un petit-duc

Les gens que j’ai rencontrés dans les parcs…

Déambulez dans le vestibule de notre établissement principal, et vous y verrez d’anciens naturalistes, techniciens des opérations et directeurs. Un si grand nombre des membres d’équipe de longue date ont commencé leur carrière dans leur parc provincial préféré. Dans le billet d’aujourd’hui, Eva Paleczny, qui travaille maintenant au bureau central à titre de spécialiste en apprentissage et en éducation, se rappelle le temps où elle travaillait dans un parc. 

En tant que naturaliste au parc provincial du Lac-Supérieur, j’ai rencontré tellement de gens, certains brièvement, d’autres année après année.

La diversité des visiteurs que j’ai rencontrés durant mon travail auprès de Parcs Ontario a été l’un des aspects le plus merveilleux de mon travail!

Continue reading Les gens que j’ai rencontrés dans les parcs…