Kettle Lakes : une terre formée par les icebergs

La forêt boréale verte et profonde du parc provincial Kettle Lakes renferme 22 magnifiques petits lacs. De ce nombre, 20 sont en fait appelés des « lacs de kettle » par les géographes.

Qu’est-ce qu’un « lac de kettle? »

Pour répondre à cette question, il nous faut d’abord observer comment les kettles sont formés.

Continue reading Kettle Lakes : une terre formée par les icebergs

Réserve de la biosphère de la Baie Georgienne : biodiversité sur la baie

La rive est de la baie Georgienne est un collier rose d’îles éparpillées sur une mer turquoise. Une mer d’eau douce, bien entendu.

La baie Georgienne fait partie du lac Huron, lequel est un des Grands Lacs, la plus vaste étendue d’eau douce au monde.

L’est de la baie Georgienne est renommé internationalement. En 2004, la zone a été désignée réserve de biosphère par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Continue reading Réserve de la biosphère de la Baie Georgienne : biodiversité sur la baie

À jamais protégés : les raisons pour lesquelles le parc provincial Petawawa Terrace a sa place

Our “ Forever Protected  ” series explains the reasons why each of these parks has its place within Ontario Parks. Our excellent system of protected areas is based on a representation model  . In today’s post, biologist Lauren Trute tells the story of Petawawa Terrace Park.

For many families in the area, Petawawa Terrace Provincial Park is literally a park in their backyard.

Unlike many provincial parks in Ontario, Petawawa Terrace is not a pristine wilderness. Locally called the “fish station park”, the 215 ha park is located in the heart of the city of Petawawa.

This small piece of protected land has its place in the Ontario Parks system because it gives us a glimpse into Ontario’s history and represents ecosystems and species of provincial significance.

Continue reading À jamais protégés : les raisons pour lesquelles le parc provincial Petawawa Terrace a sa place

Novembre est le mois idéal pour voir d’intéressantes formations géologiques

Les feuilles tombent, et ce qui était caché se révèle tout à coup majestueusement. Ne considérez par le mois de novembre comme une période où il est ennuyeux de se promener à l’extérieur, songez à explorer des endroits comme l’escarpement du Niagara pour vous en mettre plein la vue.

Continue reading Novembre est le mois idéal pour voir d’intéressantes formations géologiques