Sous la terre, sous l’eau ou complètement gelés : comment grenouilles et crapauds passent l’hiver.

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par David LeGros, un  de nos naturalistes du parc provincial Algonquin.

Quand les tonifiantes journées d’automne refroidissent et qu’une mince couche de neige blanchit à l’occasion le paysage, nous savons que l’hiver est proche. Les innombrables oiseaux chanteurs de nos forêts fuient la froidure de nos hivers et le manque de nourriture en migrant vers le sud.

D’autres animaux sont adaptés au froid et peuvent se doter d’une fourrure ou de plumes plus épaisses. Certains ont la capacité, enviable selon nous, de pouvoir dormir durant tout le long hiver ontarien, c’est-à-dire d’hiberner.

Continue reading Sous la terre, sous l’eau ou complètement gelés : comment grenouilles et crapauds passent l’hiver.

Pouvez-vous apprendre de nouvelles astuces à un vieux naturaliste?

Le blogue d’aujourd’hui provient de Tim Tulley, coordonnateur du programme Découverte au parc provincial Awenda.

Telle est la question.

Après avoir fait les choses d’une certaine manière pendant des dizaines d’années, puis-je rassembler les forces du changement et adopter une nouvelle façon d’enregistrer les données sur les espèces? Devrais-je soumettre ou non des données sur les espèces à iNaturalist?

J’ai décidé d’enquêter empiriquement de manière scientifique impartiale. Plus précisément, pourquoi tout ce tapage autour de iNaturalist de toute façon?

Voici ce que j’ai découvert…

Continue reading Pouvez-vous apprendre de nouvelles astuces à un vieux naturaliste?

Les superpouvoirs des hiboux

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Alistair MacKenzie, superviseur des programmes éducatifs  du patrimoine naturel et de la gestion des ressources au parc provincial Pinery.

J’observe les oiseaux depuis l’âge de six ans. C’est principalement grâce à mon père que j’ai commencé à observer les oiseaux et, ensemble, nous avons passé de nombreuses heures à chercher une espèce de plus  pour nos listes.

J’ai, dès le tout début, été fasciné par les strigiformes et ils sont toujours, incontestablement, mon groupe d’oiseaux préférés. Il faut chercher avec application pour les trouver, car ce sont habituellement des chasseurs solitaires et la plupart d’entre eux ne perchent pas ensemble en groupes communautaires. Nombre d’entre eux, mais pas tous, sont des oiseaux nocturnes et ils sont habituellement craintifs et solitaires.

Continue reading Les superpouvoirs des hiboux